WTF : Jérôme Rothen humilie Fred Hermel, ça vire au clash

WTF : Jérôme Rothen humilie Fred Hermel, ça vire au clash

Photo Icon Sport

La France sera-t-il l’unique pays à ne pas reprendre sa saison de football ? La question se pose sérieusement au vu des dernières informations à ce sujet…

Et pour cause, la Premier League se dirige vers un retour à l’entraînement, ce qui a d’ores et déjà été validé en Bundesliga, en Série A et en Liga. Néanmoins, plusieurs joueurs seraient réticents à l’idée de reprendre l’entraînement en Espagne, où la reprise du championnat n’est donc pas encore une certitude. C’est d’ailleurs sur ce thème que Jérôme Rothen et Frédéric Hermel, collègues sur l’antenne de RMC, se sont écharpés via Twitter. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le correspondant de la radio à Madrid n’a pas apprécié les propos de l’ancien joueur du Paris Saint-Germain à son égard.

« Les joueurs agacés ? On le savait je l’avais dit » a tout d’abord lancé Jérôme Rothen. Ce à quoi Fred Hermel lui a répondu : « L’immense majorité des joueurs de la Liga veulent rejouer. Que certains points du protocole, comme la mise au vert, puissent déranger certains ne change absolument rien à la volonté collective de la reprise. D’ailleurs, la mise au vert n’est même pas obligatoire ». S’en est suivi un échange épique qui n’a pas manqué de faire réagir les habituels auditeurs de l’After Foot…

Jérôme Rothen : « C’est faux. Pas avec le nombre de joueurs que j’ai eu au téléphone »

Fred Hermel : « Je t’invite donc à les faire intervenir dans l’After »

Jérôme Rothen : « Pas besoin, t’inquiètes pas. Si c’était si simple de faire parler les joueurs… surtout dans un pays qui fait tout pour que ça reprenne. Mais bon. Et tu sais moi, je n’ai pas besoin de m’inventer une vie. Je t’invite donc à bien te renseigner si tu le peux bien sûr. Fin du débat »

Fred Hermel : « Oui, c’est vraiment triste d’en être à mépriser un collègue de la sorte »

Jérôme Rothen : « Je ne te méprise pas ! Ce qui est dingue avec vous c’est de ne pas accepter la contradiction. Franchement Fred, si les joueurs en Espagne étaient différents des autres pays ça se saurait. Ils sont inquiets, point barre. Et je le dis en ayant beaucoup de joueurs. Pas besoin de douter »

Un échange très musclé dont Fred Hermel saura se souvenir, lui dont les informations font parfois l’objet de moqueries au sein même de la rédaction de RMC. Reste maintenant à observer avec attention la suite des événements en Espagne, où rien n’est simple concernant la reprise des entraînements et éventuellement du championnat…