Real : Zidane, son amour pour Benzema va lui coûter cher

Real : Zidane, son amour pour Benzema va lui coûter cher

Photo Icon Sport

Comme lors de son premier passage comme entraineur avec le Real Madrid, Zinedine Zidane a su immédiatement apporté beaucoup de stabilité et la paix dans le vestiaire.

L’entraineur français peut connaitre une baisse dans les résultats et des déceptions sur le plan européen, aucun clash ne s’ébruite dans la presse madrilène, ce qui en dit long sur la mainmise de l’ancien numéro 10 des Bleus. Néanmoins, les contreperformances s’enchainent ces derniers jours, et Zizou, qui a déjà manqué le coche en Ligue des Champions la saison passée, voit désormais son poste être menacé. Le secteur offensif, autrefois la grande force des Merengue avec Cristiano Ronaldo, Benzema, Bale, puis Hazard, en est désormais le point faible. Et ce problème est en partie lié à l’entêtement de Zidane de continuer à faire une confiance aveugle à son buteur français.

Si ce dernier tient son rôle et ne peut pas non plus faire de miracles, il manque clairement d’un concurrent à son niveau, et cela empêche le secteur offensif du Real de peser. Un choix assumé par le coach madrilène, et que Florentino Pérez lui reproche désormais, au point de pouvoir causer sa perte. En effet, Diario Gol raconte que cet été, le président du Real avait eu l’idée de tenter le coup pour Lautaro Martinez, le buteur argentin qui rêve de rejoindre la Liga. Le FC Barcelone trop juste financièrement, le joueur de l’Inter Milan s’offrait ainsi au Real Madrid, qui pouvait réaliser un gros coup même si cela lui faisait puiser dans ses finances moins florissantes que par le passé. Mais quand il a fallu trancher sur cette opération, Zidane a préféré dire non, conservant sa confiance à KB9, intouchable à ses yeux. L’arrivée de Martinez aurait en effet pu remettre la place de l'ancien lyonnais en question. Il n’en a rien été, et si le Real se concentre désormais sur le mercato 2021 et les possibles arrivées de Mbappé, Haaland ou Camavinga, la saison en cours se poursuit avec un Zidane en grand danger.