Mercato : Suarez empêche Griezmann d'aller à l'Atlético

Mercato : Suarez empêche Griezmann d'aller à l'Atlético

Toujours pas à l’aise du côté du FC Barcelone, et ce malgré le départ de Leo Messi au PSG, Antoine Griezmann se verrait bien retourner dans son club de l’Atlético Madrid.

Durant l’été 2019, Antoine Griezmann avait réalisé son rêve de signer au Barça. En l’échange d’un chèque de 120 millions d’euros, le club catalan s’était offert le champion du monde au nez et à la barbe de l’Atlético Madrid, son deuxième grand rival en Liga. Mais deux ans plus tard, alors que Grizi n’a pas vraiment trouvé sa place dans l’effectif catalan, les Colchoneros vont-ils prendre leur revanche en faisant revenir l'international français à moindre coût ? C’est une possibilité à ne pas écarter en cette fin de mercato. En tout cas, Griezmann, lui, pense à un retour à Madrid. Freiné dans son éclosion par Messi au Camp Nou, le joueur de 30 ans se retrouve maintenant dans l’ombre de Memphis Depay, la nouvelle recrue du club blaugrana. Alors pour retrouver la lumière aux côtés de Diego Simeone, un entraîneur qui sait mettre Grizou dans les meilleures dispositions, le Tricolore a préparé un « plan d'évasion ».

Joan Laporta dit non

D’après Diariogol, l'Atlético va bien passer à l’attaque pour tenter de récupérer Griezmann, qui serait à nouveau le bienvenue à Madrid. Mais le président du Barça ne veut pas faire la même erreur que son prédécesseur, qui avait offert Luis Suárez sur un plateau la saison dernière. Arrivé libre à l’Atleti, l’ancien buteur du Barça avait alors porté Madrid jusqu’au titre de champion d’Espagne. Un affront que Joan Laporta ne veut pas revivre en envoyant Griezmann au Wanda Metropolitano. C’est donc pour cela que le boss catalan mettra son veto à ce potentiel deal, Laporta attendant plutôt une offre d’un gros club étranger pour lâcher son international français. Car au moment où le FCB est en pleine crise financière, une éventuelle vente de Grizi ferait un bien fou au Camp Nou. Mais pas question toutefois de faire passer la question économique avant le sportif dans ce dossier Griezmann.

Les commentaires sont désactivés.