Liga : Snobé, Luis Fernandez accepte sa défaite

Liga : Snobé, Luis Fernandez accepte sa défaite

Icon Sport

Toujours aussi passionné, Luis Fernandez est désormais plus un consultant qu’un entraineur. Et il le regrette.

Sa tentative de retour au PSG ces dernières années n’a pas été couronnée de succès, et il a retrouvé une présence très régulière sur BeIN Sports, après avoir longtemps occupé l’antenne sur RMC. Néanmoins, son désir de retrouver un banc de touche est évident, et il n’hésite pas à poser sa candidature quand des postes l’intéressent. Bien évidemment, le récent changement d’entraineur à l’Athletic Bilbao, l’un de ses anciens clubs, lui a mis la puce à l’oreille. Et l’ancien membre du carré magique a reconnu sur la radio espagnole Onda Cero, qu’il avait tenté sa chance, mais que le club basque s'était porté sur Marcelino. Ce dernier a pour le moment réussi à redresser la formation de Bilbao, ce que Luis Fernandez a eu la parfaite honnêteté de reconnaitre. 

« Nous discutions avec l'Athletic. Mais ils se sont finalement tournés vers Marcelino et pour le moment leur choix est bon, car ils ont gagné la Supercoupe d'Espagne et ils se sont imposés contre Getafe. J’ai eu deux ou trois offres pour reprendre une équipe, mais j’attendais l’appel de Bilbao. Je ne voulais pas tout changer, la philosophie de Bilbao marche depuis 123 ans, je ne serai venu qu’avec ceux du club, dans le respect de tout le monde », a prévenu Luis Fernandez, déçu de ne pas faire un retour au Pays Basque, où il avait séjourné de 1996 à 2000. Mais pour le moment, Bilbao ne se plaint clairement pas de l’arrivée de Marcelino, qui a donné un véritable coup de fouet à l’Athletic, vainqueur du Real et du Barça en Super Coupe d’Espagne.