Griezmann et le Barça, une fin trop injuste ?

Griezmann et le Barça, une fin trop injuste ?

Samedi soir face à Eibar, Antoine Griezmann a conclu sa saison au FC Barcelone d'un joli ciseau. Pourtant, l'international français ne sait pas de quoi son avenir sera fait.

Après avoir entrepris une formidable remontée au classement suite à un début de saison raté, le Barça s'est finalement écroulé dans le sprint final, terminant troisième de Liga derrière les deux clubs de Madrid. Si les Blaugranas ont évité la saison blanche grâce à la Coupe du Roi, le bilan sportif est plus que mitigé. Pour couronner le tout, le club est dans le rouge financièrement. Pour faire face à ces difficultés, les dirigeants ont informé les cadres du vestiaire qu'ils seront invités à baisser leur salaire s'ils souhaitent rester au club. Mais si Gérard Piqué, Jordi Alba ou Sergi Busquets bénéficient à juste titre de certaines assurances quant à leur avenir en Catalogne, ce n'est pas le cas de tout le monde. Antoine Griezmann, bien qu'auteur du but de la victoire face à Eibar, ne possède pas autant de garanties.

Griezmann dans le flou

Recruté en provenance de l'Atletico en 2019, Antoine Griezmann a connu des premiers mois difficiles à Barcelone. Intégration compliquée avec Lionel Messi, polémiques en dehors du terrain... Grizzou était méconnaissable. Beaucoup plus performant cette saison, il s'est montré décisif lors de plusieurs matchs importants, et affiche des statistiques honorables (15 buts en 45 matchs toutes compétitions confondues) qui le placent à la deuxième place des meilleurs buteurs du club. Pourtant, cela pourrait ne pas être suffisant pour s'assurer un avenir au Barça. Conscient que le joueur dispose encore d'une belle cote en Europe, les dirigeants catalans sont tentés par une vente ou un échange du joueur.  Antoine Griezmann n'est d'ailleurs pas le seul à être dans l'incertitude. Le quotidien catalan Mundo Deportivo cite également de nombreux joueurs qui n'ont aucun garantie de poursuivre leur carrière à Barcelone : Ousmane Dembélé, Samuel Umtiti, Junior Firpo, Trincao ou encore Miralem Pjanic pourraient être invités à aller voir ailleurs.