FC Barcelone : Koeman, Messi...c'est la révolution !

FC Barcelone : Koeman, Messi...c'est la révolution !

Alors que Xavi est de retour à Barcelone pour les vacances, les médias catalans évoquent une rencontre entre l'ancien milieu de terrain du Barça et les dirigeants.

Éliminé en huitièmes de finale de la Ligue des Champions par le PSG, distancé par le duo Atletico - Real pour le titre en Liga, le Barça a sauvé sa saison grâce à la Coupe du Roi. Néanmoins, l'année fut compliquée pour les Blaugranas, et rien n'indique que le futur sera plus radieux. Joan Laporta, élu président en mars dernier, doit régler des dossiers épineux comme la prolongation de Lionel Messi. La question de l'entraîneur se pose également. Ronald Koeman, qui réclame des renforts au mercato, n'apporte pas entière satisfaction même s'il a réussi à redresser l'équipe en deuxième partie de saison. À Barcelone, il existe un doux rêve pour le poste d'entraîneur. Et celui-ci pourrait bien se réaliser prochainement..

Xavi de retour au bercail ?

Après 17 ans passés avec l'équipe première, Xavi quittait le Barça en 2015 sur une ultime Ligue des Champions remportée pour rejoindre le Qatar et le club de Al-Sadd. Une fin de carrière de quatre saisons passées en tant que joueur, puis le métronome a démarré sa carrière d'entraîneur en s'asseyant sur le banc de cette même équipe. Pour sa deuxième saison, il a remporté trois titres avec le club de Doha. De retour en Catalogne pour passer ses vacances, Xavi pourrait bien en réalité préparer son avenir. Le journal catalan ARA évoque une possible rencontre entre l'ancienne star du Barça et le duo Joan Laporta - Mateu Alemany, le président et le directeur sportif barcelonais. Si le clan Xavi a formellement démenti cette information, il paraît inéluctable que le champion du monde 2010 finira par devenir entraîneur du Barça. La seule question qui se pose est : quand ? De plus, ARA révèle que Xavi a instauré une clause dans son contrat avec Al-Sadd, lui permettant de quitter le club qatari en cas d'offre du FC Barcelone. Des nouvelles qui ne doivent pas rassurer Ronald Koeman.