Esp : Zidane menacé, il s'en fout presque

Esp : Zidane menacé, il s'en fout presque

Malgré une victoire obtenue dans la douleur face à Huesca, Zinedine Zidane reste plus que jamais menacé à Madrid.

Trois Ligue des Champions consécutives, deux titres de champion d'Espagne, un statut de légende du club... Et pourtant, même Zinedine Zidane n'est pas à l'abri. Au sein d'une saison très difficile pour le Real Madrid (largué par l'Atletico en Liga, éliminé piteusement par une D3 en Coupe du Roi), l'entraîneur français perd du crédit jour après jour du côté de la capitale espagnole où certains dirigeants semblent vouloir savonner la planche de Zizou. Présent en conférence de presse ce lundi, le technicien a été interrogé sur son avenir. S'il a rappelé qu'il ne démissionnerait pas, il s'est cependant montré évasif sur ce qu'il comptait faire à la fin de la saison compte tenu de ces attaques incessantes.

« Nous sommes dans le même bateau, je me sens soutenu par tout le monde. En football, nous savons ce que nous avons à faire, nous devons recommencer à faire les choses correctement, comme nous l'avons fait récemment. Nous allons travailler, croire en ce que nous faisons et retrouver un peu plus de confiance et bien finir  la saison. Qu'est-ce que je vais abandonner ? Je fais ce que j'aime. Nous verrons... (à propos de son avenir à l'issue de son contrat) Ce qui m'intéresse, c'est le quotidien, pour le reste je ne sais pas ce qui va se passer... Je ne vois pas au-delà du match de demain mardi » a expliqué Zizou. Alors que son contrat arrive à son terme en 2022, la presse espagnole est unanime pour dire que le Français ne continuera pas l'aventure à Madrid. Pour lui succéder, les noms de Raul et Massimiliano Allegri reviennent avec insistance.