Esp : Succéder à Zidane ? Il met un grand stop à Florentino Pérez !

Esp : Succéder à Zidane ? Il met un grand stop à Florentino Pérez !

Préparant déjà l'après-Zidane, Florentino Pérez penserait à Julian Nagelsmann. Un intérêt pas réciproque si l'on en croit les informations de BILD.

La vie au Real Madrid n'est jamais simple. Malgré son statut de légende du club, en tant que joueur mais aussi en tant qu'entraîneur avec les trois Ligue des Champions remportées consécutivement, Zinédine Zidane est menacé. Piteusement éliminés de la Coupe du Roi par Alcoyano (D3), distancés par l'Atletico en Liga, les Madrilènes n'ont quasiment plus que la Ligue des Champions pour espérer ramener un trophée. Même si la large victoire contre Alavès ce week-end a donné un peu de répit à Zizou, son avenir semble scellé, et son aventure sur le banc du Real devrait prendra fin à l'issue de la saison. La Cadena SER déclare même que la majorité du vestiaire ne le soutiendrait plus. Pour le remplacer, Florentino Pérez aurait une idée bien précise en la personne de Julian Nagelsmann.

À seulement 33 ans, le coach de Leipzig fait déjà partie des références en Allemagne. Après trois saisons de bonne facture à Hoffenheim, le jeune technicien a fait un pas en avant dans sa carrière en rejoignant la formation détenue par RedBull. Demi-finaliste en Ligue des Champions la saison dernière, son équipe lutte actuellement pour le titre de Bundesliga avec le Bayern Munich. Des prestations qui provoquent l'intérêt des plus gros clubs, et notamment du Real Madrid. Florentino Pérez apprécie le profil jeune et offensif de l'Allemand. Malheureusement pour lui, l'intérêt ne semble pas réciproque, ou du moins, pas dans l'immédiat. En effet, d'après les informations de BILD, Julian Nagelsmann a gentiment décliné la proposition, préférant pour l'heure se concentrer sur son projet à Leipzig. En cas de refus définitif du plus jeune entraîneur de l'histoire de la Bundesliga, le Real Madrid pourrait proposer le poste à Raúl, légende du club et actuellement coach du Castilla. Un parcours qui rappellerait celui d'un certain Zinédine Zidane...