Esp : Scène surréaliste ! Le Barça a eu pitié d’Umtiti

Esp : Scène surréaliste ! Le Barça a eu pitié d’Umtiti

Icon Sport

Longtemps annoncé sur le départ, Samuel Umtiti est finalement resté au FC Barcelone. Au cours d’une étrange réunion avec le président Joan Laporta, le défenseur central a réussi à convaincre la direction qu’il méritait une dernière chance de retrouver son meilleur niveau.

Aussi surprenant que cela puisse paraître, Samuel Umtiti fait toujours partie de l’effectif du FC Barcelone. Le club catalan a bien réussi à éjecter plusieurs indésirables comme Emerson, Miralem Pjanic ou encore l’attaquant Antoine Griezmann. Mais le défenseur central, lui, a résisté au coup de balai alors que son gros salaire, totalement incompatible avec son statut et ses performances, faisait de lui la cible numéro 1.

Mais comment Samuel Umtiti a-t-il pu convaincre le Barça ? Ce même club qui semblait prêt à rompre son contrat. Ce samedi, Mundo Deportivo nous raconte une scène surréaliste ! Il faut remonter à la mi-août, lorsque le Français poussé vers la sortie avait sollicité une réunion avec ses supérieurs. Ainsi, le président Joan Laporta, le vice-président Rafa Yuste et le directeur du football Mateu Alemany ont pris le temps de s’entretenir avec lui. L’occasion pour Samuel Umtiti d’expliquer pourquoi il avait refusé l’opération au genou conseillée par le staff médical depuis 2018. Et de souligner son retour en forme cet été.

Koeman va-t-il également craquer ?

En effet, l’ancien joueur de l’Olympique Lyonnais a énormément travaillé seul de son côté avec un préparateur physique. Dans un premier temps, Joan Laporta s’est montré catégorique lors de cette réunion. Mais en écoutant les arguments de son joueur, le patron du Barça a fini par céder, en admettant que le club ne lui avait peut-être pas porté l’attention qu’il méritait dans les moments difficiles. Un véritable soulagement pour Samuel Umtiti, pris par l’émotion et en larmes dans les bras de son président ! Ce dernier aurait même promis d’évoquer la situation de l’international tricolore avec Ronald Koeman. Reste à savoir si l’entraîneur sera également touché.