Esp : Dembélé trop gourmand, le Barça prêt à lui montrer la sortie

Esp : Dembélé trop gourmand, le Barça prêt à lui montrer la sortie

De retour à un excellent niveau avec le FC Barcelone, Ousmane Dembélé négocie une prolongation de son contrat qui expire en 2022. Les deux parties souhaitent continuer ensemble mais pour le moment, un accord n’est pas du tout d’actualité.

La victoire à l’arraché du FC Barcelone contre Valladolid (1-0) lundi résume bien le nouveau statut d’Ousmane Dembélé. Il y a encore quelques mois, l’entraîneur Ronald Koeman n’aurait sans doute pas laissé son ailier sur le terrain jusqu’au coup de sifflet final. Le Français martyrisé par les blessures étaient beaucoup trop fragiles et très irréguliers dans ses performances. Soit l’opposé du joueur qui a offert la victoire au Barça, revenu à un point de l’Atlético Madrid, le leader de Liga.

C’est pourquoi le nouveau président Joan Laporta, hormis sa priorité concernant la prolongation de Lionel Messi, a également pour mission d’obtenir la signature d’Ousmane Dembélé sur un bail longue durée. Selon les informations de Sport, le FC Barcelone espère prolonger l’international tricolore jusqu’en 2025. Il faut dire que le temps presse sachant que l’ancien Rennais arrive bientôt à un an de la fin de son contrat. Le Barça aimerait donc le prolonger avant le début de l’Euro et attend sa réponse dans les prochaines semaines.

Trois cadors à l’affût

Dans le cas contraire, Ousmane Dembélé sera poussé vers la sortie, préviennent nos confrères, qui ajoutent que Chelsea, Manchester United et la Juventus Turin sont à l’affût. Mais qu’en pense le principal intéressé ? Apparemment, l’attaquant ambidextre serait favorable à une prolongation. Le problème, c’est que son entourage tempère sachant que le Barça, qui ne lui offre qu’un salaire croissant sur la durée du contrat, ne répond pas à ses exigences financières. On apprend en effet qu’Ousmane Dembélé souhaite décrocher un gros contrat, au moment où son club traverse une énorme crise économique. Autant dire que ce dossier est loin d’être bouclé.