Esp : 20 millions pour Griezmann, le Barça rit au nez de l’Atlético

Esp : 20 millions pour Griezmann, le Barça rit au nez de l’Atlético

Icon Sport

L’affaire Griezmann et le conflit entre l’Atlético et Barcelone est indiscutablement le feuilleton de ce début de saison en Espagne.

Depuis le début de la saison, Antoine Griezmann est volontairement sous-utilisé par l’Atlético de Madrid. En effet, Diego Simeone fait systématiquement entrer le Français après l’heure de jeu afin que celui-ci n’ait pas disputé plus de la moitié des matchs de l’Atlético à la fin de ces deux années de prêt, qui expirent en juin prochain. L’objectif pour les Colchoneros : ne pas payer la clause à 40 millions d’euros fixée par Barcelone pour le transfert définitif d’Antoine Griezmann. Selon les informations de la Cadena SER, des négociations sont en cours entre l’Atlético de Madrid et le Barça dans le but de trouver un accord permettant à Antoine Griezmann de jouer davantage, sans pour autant que les Colchoneros paient 40 millions d’euros. C’est ainsi que l’Atlético a proposé au FC Barcelone que cette clause soit baissée à 20 millions d’euros.

Le Barça refuse 20 millions de l'Atlético pour Griezmann

L’offre de l’Atlético de Madrid a cependant été refusée de manière catégorique par le FC Barcelone, qui va de son côté attaquer l’Atlético en justice. Et pour cause, le club blaugrana estime que la clause devrait déjà être payée car pour les dirigeants du Barça, on assure que cette clause n’était valable que durant la première année du prêt d’Antoine Griezmann, durant laquelle il a disputé plus de la moitié des matchs. Reste que selon la Cadena SER, c’est l’Atlético de Madrid qui a raison : Griezmann doit bien disputer plus de la moitié des matchs sur l’ensemble des deux années de prêt pour que cette clause soit payable de manière automatique. Rien n’oblige donc pour l’instant l’Atlético de Madrid à payer le Barça, à moins qu’un accord soit trouvé entre les deux clubs. Et pour être clair, cela n’en prend absolument pas le chemin pour le moment.