Barcelone : Doha scandalisé, Xavi privé de Barça ?

Barcelone : Doha scandalisé, Xavi privé de Barça ?

Icon Sport

Démis de ses fonctions, Ronald Koeman ne laissera pas un souvenir impérissable à Barcelone, où les supporters attendent Xavi comme le messie.

Depuis plus d’une semaine, l’actuel entraîneur d’Al-Sadd est envoyé avec force du côté de Barcelone, où les Socios attendent son retour avec impatience. Joan Laporta a d’ores et déjà amorcé les premiers contacts avec Xavi ainsi qu’avec son entourage. Le président du Barça et l’ancien capitaine de la sélection espagnole auraient déjà évoqué l’effectif et les possibles recrues, preuve que les discussions sont avancées. Mais à en croire les informations de Marca, le club actuel de Xavi, à savoir Al-Sadd au Qatar, n’apprécie pas du tout ce qui se trame dans son dos. Et pourrait bien le faire payer au FC Barcelone ainsi qu’à Xavi dans les semaines à venir.

Al-Sadd échaudé par l'attitude du Barça

Il faut dire que selon le média espagnol, la direction du FC Barcelone n’a même pas eu la classe de contacter le club d’Al-Sadd pour témoigner de son intérêt pour Xavi, ce qui est bien sûr très limite. Devant ce manque de fair-play et de respect, le club qatari s’apprête tout simplement à refuser de libérer Xavi de son contrat. Autrement dit, et cela rappellera des souvenirs à l’OGC Nice en raison du dossier Christophe Galtier, le FC Barcelone devra payer s’il veut s’attacher les services de Xavi. Cela se voit de plus en plus pour les entraîneurs et le club blaugrana, qui doit déjà de coquettes indemnités de licenciement à Ronald Koeman, pourrait donc être contraint de mettre la main à la poche pour s’offrir le très attendu Xavi. En Espagne, on indique par ailleurs que l’ex-capitaine du Barça et de la Roja pourrait payer une partie de sa propre indemnité de transfert afin de faciliter son retour en Catalogne, ce qui ne fera pas baisser sa cote auprès des habitués du Camp Nou…