Barça : Xavi enfoncé par Koeman, la déclaration osée

Barça : Xavi enfoncé par Koeman, la déclaration osée

Icon Sport

Le FC Barcelone avait-il un meilleur entraîneur avec Ronald Koeman qu'il n'en possède actuellement sous Xavi ? Le futur sélectionneur des Pays-Bas l'a en tout cas laissé entendre. 

Entraîneur du Barça entre août 2020 et octobre 2021, Ronald Koeman n'aura pas laissé un souvenir impérissable dans les travées du Camp Nou. À l'exception d'une Coupe d'Espagne, pas de quoi s'enthousiasmer. Ce qui contraste fortement avec le passage de l'ancien milieu et défenseur chez les Blaugranas entre 1989 et 1995, en tant que joueur, avec une Ligue des champions et quatre titres en Liga en poche, rien que ça. Cette saison, Koeman aura payé un départ manqué, avec une neuvième place à la clé au bout de dix journées. Pourtant, l'ex-joueur de l'Ajax, du PSV et du Feyenoord ne semble pas mécontent de son dernier bilan en Catalogne, surtout en le comparant à celui de son successeur. Savoureux !

Pour Koeman, l'écart avec le Real a doublé depuis son départ

Les avis sont unanimes, le FC Barcelone va beaucoup mieux depuis l'arrivée de la légende Xavi sur le banc. Le Barça est remonté à une belle deuxième place en Liga, et a réussi un parcours plus qu'honorable en Ligue Europa après un fiasco total en C1. Xavi a vite fait oublier Koeman et devrait, sauf cataclysme, rester en place cet été. 

Pour Koeman, qui va revenir à la tête des Pays-Bas en 2023, après un premier passage entre 2018 et 2020, la situation ne s'est pas arrangée à Barcelone depuis son départ. C'est même l'inverse, au moins d'un point de vue comptable. « Ils se sont sûrement améliorés dans certains domaines. Ils ont notamment signé trois joueurs à vocation offensive. Il ne faut pas comparer, mais lorsque je suis parti, Barcelone était à huit points du leader. Aujourd'hui, c'est presque le double (15, NDLR). Mais ce n'est pas bon de comparer », a ainsi lâché Ronald Koeman dans des propos relayés par AS. Une intervention presque lunaire quand on se souvient du niveau de jeu affiché par les coéquipiers d'Ousmane Dembélé sur la première partie de saison. Pour Ronald Koeman, il ne faut bien sûr pas comparer les bilans, sauf si ça l'arrange...