Barça : Umtiti victime d'un étrange chantage à 183.000 euros

Barça : Umtiti victime d'un étrange chantage à 183.000 euros

Photo Icon Sport

Arrivé au FC Barcelone en 2016, Samuel Umtiti se retrouve au tribunal ce jeudi pour une histoire pour le moins étrange.

Le défenseur central français a occupé pendant plus de deux ans une maison de location, comme cela se fait régulièrement chez les footballeurs professionnel. Le champion du monde l’a rendue en janvier 2019 afin de déménager définitivement dans une nouvelle habitation, mais l’état des lieux a été pour le moins problématique. En effet, Samuel Umtiti a été accusé par le propriétaire de la maison de dégradations, et aucun accord à l’amiable n’a été trouvé pour mettre fin à cette dispute. Ce serait le chien du joueur blaugrana qui aurait principalement abimé des meubles et des murs.

Pourtant, l’ancien lyonnais avait reconnu quelques dégâts et s’apprêtait même à régler l'ardoise sans rechigner, avant d’apprendre que le tenancier demandait 183.000 euros. La pose d’un nouveau parquet sur l’ensemble de la maison était notamment comprise dans les dégâts présumés. Tout joueur du FC Barcelone qu’il est, Samuel Umtiti a dit stop et n’a pas cédé à ce qu’il estime être du chantage et n’a pas voulu payer. Il a proposé une somme bien inférieure basée sur les constats d’un expert pris par ses soins, ce qui n’a pas convenu au propriétaire de cette maison de location à Baix Llobregat, non loin de Barcelone. Résultat, les deux parties se retrouvent ce jeudi devant le tribunal de Barcelone pour faire la lumière sur cette affaire.