Covid-19 : Malgré le confinement, ces footeux ne respectent rien

Covid-19 : Malgré le confinement, ces footeux ne respectent rien

Photo Icon Sport

Depuis le début de la crise sanitaire, beaucoup de joueurs appellent la population à ne pas sortir pour éviter de transmettre la maladie. Pourtant, certains d’entre eux ne se gênent pas…

Faites ce que je dis, mais pas ce que je fais. C’est un peu le message envoyé par certains acteurs du football ces dernières semaines. Alors que les clubs et leurs membres multiplient les messages pour inciter leurs supporters à rester chez eux, les mauvais exemples sont déjà nombreux. En Angleterre, on a récemment aperçu le coach de Tottenham José Mourinho interrompre son confinement pour s’entraîner avec Tanguy Ndombele dans un parc, où se trouvaient également ses coéquipiers Davinson Sanchez et Ryan Sessegnon.

Autant dire que cela n’a pas plus à la presse locale, qui s’est davantage acharnée contre Kyle Walker. Et pour cause, le latéral droit de Manchester City a jugé bon d’organiser une fête chez lui avec deux prostituées. A croire que les Anglais ont du mal avec le confinement. Nouvel exemple avec le milieu de Chelsea Mason Mount, grillé en pleine partie de five avec Declan Rice alors que son coéquipier Callum Hudson-Odoi avait été testé positif. Il valait mieux éviter de se faire attraper, a aussi pensé Jérôme Boateng qui, malgré l’interdiction de quitter Munich, a eu un accident de la route en tentant de rejoindre son fils.

La polémique au Real

Et toujours en Allemagne, le milieu de Schalke Amine Harit a été surpris par la police dans un bar à chichas à une heure tardive, sachant que les établissement étaient censés fermer à 18h. Enfin, la plus grosse polémique vient peut-être de l'attaquant du Real Madrid Luka Jovic, placé en quarantaine à cause d’un homologue basketteur contaminé, mais qui s’est permis d’aller fêter l’anniversaire de sa copine en Serbie. De quoi s’attirer les foudres du président de la République serbe ! Finalement, on s’aperçoit que les joueurs de Ligue 1 sont plutôt sages, ou peut-être plus discrets…