TV : Des matchs de foot en pay per view, l'Angleterre renonce

TV : Des matchs de foot en pay per view, l'Angleterre renonce

Photo Icon Sport

Afin d’augmenter ses recettes télévisuelles, la Premier League avait très sérieusement envisagé de mettre en place un système de matchs à la demande.

Les instances du championnat britanniques souhaitaient instaurer un système de matchs payés à la carte, au prix de 16 euros par match afin de visionner les rencontres qui ne sont pas diffusées dans leur intégralité par Sky Sports et BT Sport, les deux diffuseurs principaux de la Premier League. Si le projet avait quelques adhérents, la majorité des supporters des clubs anglais trouvait le tarif proposé bien trop élevé, et le concept pas vraiment adapté aux matchs de football. En ce sens, le projet de « pay per view » a été abandonné, comme l’a expliqué le patron de la Premier League, Richard Masters, devant un comité gouvernemental.

« Nous avions besoin de trouver de nouvelles solutions commerciales. Nous avions pris la décision de faire des retransmissions à la demande, et maintenant nous revenons sur cette décision. Nous avons écouté les avis et nous allons changer de direction pour s'éloigner de cela et prendre de nouvelles mesures qui nous permettront de traverser le confinement, la période de Noël et d'arriver au mois de janvier, mais je ne peux pas en dire plus » a fait savoir le patron de la Premier League, dont le projet de matchs payés à la carte ne verra donc pas le jour. Il n’aura par ailleurs échappé à personne que le système que les Anglais voulaient mettre en place est très proche du projet porté par Jean-Michel Aulas, lequel milite pour qu’une plateforme similaire à Spotify pour la musique voit le jour afin de diffuser à la carte les matchs de Ligue 1 en France.