PL : Vague de soutien après l'enquête contre Patrick Vieira

PL : Vague de soutien après l'enquête contre Patrick Vieira

Icon Sport

Patrick Vieira a connu un jeudi soir très difficile avec son équipe de Crystal Palace. La police a ouvert une enquête sur les incidents à Everton. 

La fin de saison est haletante en Premier League, et notamment en ce qui concerne deux monuments du championnat en bas du classement. Si Leeds sera à la lutte jusqu’au bout pour essayer de sauver sa peau, Everton a finalement réussi à aller chercher son maintien ce jeudi soir. Le tout après un match épique contre Crystal Palace. Les Eagles menaient en effet 2-0 avant de subir la foudre de Goodison Park et s’incliner finalement 3-2. Les Toffees sont ainsi allés chercher leur maintien en Premier League même si la fin a été très confuse. Après le but de Calvert-Lewin à 5 minutes de la fin, le terrain a été envahi une première fois, avant que le calme ne revienne péniblement.

Patrick Vieira poussé à bout

Et au coup de sifflet final, la pelouse du stade d’Everton a immédiatement été prise d’assaut par les fans locaux. Obligé de traverser le terrain pour se rendre au vestiaire, Patrick Vieira, le manager français de Crystal Palace, a été plusieurs fois provoqué. Un fan est venu le filmer à quelques centimètres tout en l’insultant copieusement. Et ce qui devait arriver arriva, Patrick Vieira l’a repoussé par l’épaule avant de le faire tomber d’une petite balayette. Le champion du monde 1998 est rentré tant bien que mal aux vestiaires, les fans d’Everton ayant peut-être conscience d’être allé un peu loin. Et comme souvent dès qu’un incident se passe dans un stade, la police du Merseyside a décidé d’ouvrir une enquête sur « l’altercation impliquant Patrick Vieira ».

Une indicative de la police locale, puisqu’aucune plainte n’a été enregistrée contre le technicien français, et que 4 fans d’Everton ont été arrêtés pour leur attitude dangereuse avec des fumigènes et envahissement du terrain. En Angleterre, de nombreuses réactions de sympathie se sont faites entendre à l’égard de Vieira, qui a du subir insultes et provocations sur le coup. « Je suis désolé pour Patrick. En plus je n’ai pas pu lui serrer la main à la fin à cause de ce qu’il s’est passé. Il a du traverser le terrain, faire 80 mètres face à des supporters adverses », a reconnu Frank Lampard, le manager d’Everton. La facilité avec laquelle les supporters locaux ont envahi le terrain a étonné les observateurs, qui demandent des bannissement à vie de la part de ceux qui ont été interpellés.