OL : Il y a bien un bug pour Depay, mais Aulas va vivre son rêve

OL : Il y a bien un bug pour Depay, mais Aulas va vivre son rêve

Photo Icon Sport

Alors qu'il s'apprête à recruter Memphis Depay lors de ce mercato hivernal, Jean-Michel Aulas, le président de l'Olympique Lyonnais, s'est confié sur l'arrivée de l’international néerlandais.

Arrivé à Lyon dans la nuit de mercredi à jeudi, Memphis Depay n'est toujours pas un Gone... Mais ceci n'est plus qu'une question d'heures. Un accord de principe, basé sur un transfert de 16,5 ME + 8 ME de bonus ainsi qu'un contrat de quatre ans et demi, existe entre toutes les parties, mais ce sont les primes à verser au PSV Eindhoven, l'ancien club de Depay, qui bloquent la finalisation, qui devrait aboutir dans les 48 heures. Malgré tout cela, le président Aulas reste positif... avant de réaliser son rêve de faire signer un grand joueur européen de la trempe de Depay.

« L'arrivée de Depay, c’était un rêve, parce qu’il correspond typiquement au joueur que l’on cherchait. C’est un joueur revanchard, ça c’est sûr. Après, est-ce qu’il aura les qualités pour exprimer sa revanche, personne ne peut le savoir. En tout cas, on a misé sur un joueur qui a envie de démontrer son immense talent. Quand on le voit évoluer, on a l’impression qu’il a vraiment envie de démontrer son immense talent. En plus, il a un certain panache. C’est vrai que José Mourinho ne le faisait pas trop jouer, donc il y avait une opportunité qu’on a négociée avec les dirigeants de Manchester United. Pour le moment, on est d’accord sur le principe, mais il reste à écrire un contrat, qui est un peu compliqué parce qu’il y a pas mal de bonus. C’est une grosse opération, puisque je pense qu’elle va se situer autour de 16,5 millions d’euros, plus 8 millions de bonus. C’est un investissement lourd. Manchester l’avait acheté à Eindhoven 34 millions. Je crois comprendre qu’un certain nombre de bonus d’Eindhoven sont dus en cas de transfert. Il y a toute une littérature à écrire et c’est ce que sont en train de faire les services juridiques des deux clubs. Mais on a l’habitude de travailler avec Manchester United, qui est un club très structuré et qui, en général, tient complètement parole. On avait travaillé avec eux pour l’arrivée de Rafael, quelques temps plus tôt. C’est en cours, mais ça demandera, je pense, 48h, pour qu’il soit qualifié », a avoué, sur RMC Sport, le président lyonnais, qui se félicite donc pleinement de la future arrivée de Depay à l'OL.