Jim Ratcliffe fait une offre choc pour Chelsea : 5 milliards d'euros !

Jim Ratcliffe fait une offre choc pour Chelsea : 5 milliards d'euros !

Trois candidats étaient au coude à coude pour le rachat de Chelsea, mais la banque Raine, chargée de la vente du club, n’a pas encore trouvé l’acheteur parfait.

Et ce vendredi, une information surprise a été dévoilée The Times, qui annonce que Sir Jim Ratcliffe, le milliardaire anglaise qui détient notamment plusieurs institutions dans le sport comme l’équipe cycliste INEOS, d’une bonne partie de l’écurie de F1 Mercedes, ou l’OGC Nice, a fait une offre jugée « sensationnelle » pour racheter Chelsea. Il s’agit d’une proposition à hauteur de 4 milliards de livres sterling, soit 4,8 milliards d’euros. Une offre qu’absolument personne n’avait vu venir, d’autant plus que le businessman est un fan avéré de Manchester United ! De quoi satisfaire Roman Abramovitch, qui avait demandé récemment des offres améliorées pour vendre son club, même si le Russe n'a plus vraiment son mot à dire. Dans cette proposition financière, Sir Jim Ratcliffe prévoit de mettre 2 milliards d’euros sur la rénovation du stade de Stamford Bridge et le mercato. Un montant énorme même si ce n’est pas grand chose pour l’un des hommes les plus riches de Grande-Bretagne. 

Ratcliffe ne compte pas gagner d'argent avec Chelsea

A 69 ans, Jim Ratcliffe a récemment obtenu un rendez-vous avec le directeur de Chelsea pour faire les contours du club et de son état, avant de présenter donc cette offre faramineuse, et qu’il a confirmée au Times. « Nous avons émis une offre ce matin. Nous sommes la seule candidature britannique. Notre motivation est simplement de créer un très bon club à Londres. Nous n’avons aucune motivation financière car nous gagnons notre argent d’une autre façon », a expliqué Ratcliffe, qui possède une loge à l’année à Stamford Bridge, et a surtout visiblement compris qu’il était quasiment impossible de gagner de l’argent en tant que propriétaire d’un club de football. Ratcliffe, résident monégasque et ingénieur de son état, a fait fortune dans l’industrie chimique, et son entreprise INEOS, dont il détient 66 % des parts, possède un chiffre d’affaire annuelle de 80 milliards d’euros. Sa fortune personnelle est, elle, estimée à 20 milliards d’euros, et elle ne s’estompe pas malgré de nombreux investissements dans le sport notamment, comme la voile ou la course à pied.