Chelsea : Nouveau coup de théâtre pour l’après-Abramovitch

Chelsea : Nouveau coup de théâtre pour l’après-Abramovitch

Ce vendredi, Jim Ratcliffe a effectué une offre de près de 5 milliards d’euros pour racheter Chelsea. Mais la vente se négocie sans lui !

Le milliardaire britannique a mis en avant de très solides arguments. Une proposition qui est certainement la meilleure sur le plan financier, avec un montant qui dépasse les attentes de Roman Abramovitch, même si le Russe n’a plus vraiment son mot à dire dans cette affaire. Une volonté de donner de gros moyens à Chelsea, avec la certitude d’investir sans forcément chercher à récupérer sa mise, Sir Jim Ratcliffe souhaitant assumer ce côté philanthrope dans le football. Enfin, l’ingénieur et boss d’INEOS met aussi en avant sa nationalité britannique, ce qui n’est pas le cas des autres concurrents.

Jim Ratcliffe arrive trop tard ?

Pas de quoi bouleverser l’ordre des choses, puisque sa candidature tardive n’est pour le moment pas considérée par la banque Raine. Cette dernière a annoncé des négociations exclusives avec Todd Boehly, qui est considéré comme le futur propriétaire de Chelsea si les choses continuent d’aller dans son sens. Le consortium mené par l’investisseur américain, qui possède la franchise de base-ball des Los Angeles Dodgers, a surpassé les propositions de Stephen Pagliuca et de Sir Martin Broughton, affirme le média américain CBS. Cette négociation exclusive peut-elle aboutir sur la vente de Chelsea dans les prochains jours ? C’est la théorie en vogue des deux côtés de l’Atlantique, surtout que le gouvernement britannique approuve pour le moment le processus. La dernière étape étant le rachat du club, qui doit avoir lieu avant la fin du mois de mai. Il semble donc que Jim Ratcliffe s’y soit pris trop tard, même si le milliardaire anglais sait bien que tout peut encore se passer tant que rien n’est validé définitivement.

Nice s'inquiète, et a bien raison !

En tout cas, cet intérêt soudain pour Chelsea a mis en sueur le club de Nice, qui est le gros investissement de l’Anglais dans le football jusqu’à présent. Mais l’un n’empêche pas l’autre, a affirmé Jim Ratcliffe dans un communiqué. « Le groupe INEOS confirme avoir formulé une offre pour l’acquisition du club de Chelsea. Nous ne savons pas pour le moment si nous allons réussir dans notre démarche, mais nous souhaitons rassurer toutes les personnes impliquées dans l’OGC Nice. Ceci ne diminue en rien notre engagement envers le Gym. Je vis à proximité de Nice et je reste totalement immergé et engagé dans le succès du club. Et je suis ravi que, sous la conduite de Christophe, nous ayons atteint la finale de la coupe. J’y serai avec l’ambition que nous soulevions ce trophée. Nous avons fait venir Christophe à l’OGC Nice pour gagner et cet objectif n’a pas changé. Je veux nous voir jouer en coupe d’Europe la saison prochaine, et je peux vous assurer que nous continuerons de prendre soin du club et de son avenir », a fait savoir le propriétaire du Gym. Il n’empêche, la question peut légitimement se poser, sachant que l’UEFA n’autorise pas deux clubs d’un même propriétaire à évoluer dans la même compétition, et que cela pourrait être le cas, peut-être pas la saison prochaine, mais à l’avenir si Jim Ratcliffe rachetait Chelsea.