Bayern : Les Français éjectés, ils ne sont pas d'accord

Bayern : Les Français éjectés, ils ne sont pas d'accord

Icon Sport

Le Bayern Munich, extrêmement discret sur le marché des transferts depuis le début de l’été, veut passer à l’action. Problème, ses indésirables, surtout des Français, n’ont pas d’offres ou ne veulent pas partir. 

Pendant que le PSG enflamme le mercato et se renforce considérablement avec les arrivées entre autres de Lionel Messi, Achraf Hakimi ou Sergio Ramos, le Bayern Munich peine à démarrer le sien. Alors que ses concurrents européens se renforcent, le champion d’Allemagne ne semble pas avoir les ressources financières nécessaires pour réaliser des gros coups. Dayot Upamecano a débarqué en provenance du RB Leipzig, avec son entraîneur Julian Nagelsmann, mais son arrivée était déjà actée depuis février dernier. Le mercato ne va pas tarder à fermer ses portes, alors le club bavarois semble enfin décider à accélérer la cadence. Mais pour passer à l’offensive, il lui faut d’abord dégraisser. La tâche s’annonce ardue à en croire le journaliste suiveur du Bayern pour Goal et Spox, Kerry Hau.

Aucune offre pour Tolisso, Sarr et Cuisance

Le Bayern a établi une liste de quatre joueurs indésirables, dont font partie trois Français : Corentin Tolisso, Bouna Sarr, et Mickaël Cuisance, avec l’Américain Chris Richards. Le club allemand regrette de n’avoir reçu pour le moment aucune offre pour ces éléments. D’autant que l’ancien joueur de l’OM, Bouna Sarr, n’est apparemment pas pressé de partir. Le contrat juteux du latéral droit s’étale jusqu’en juin 2024. De retour de son prêt à Marseille, Mickaël Cuisance n’a lui non plus pas convaincu Julian Nagelsmann. Il n’est pas impossible qu’il trouve une porte de sortie pour se relancer avant la fin du mercato. Dans cette liste, la présence de Corentin Tolisso est plus surprenante. L’ancien milieu de l’OL a impressionné son coach à l’entraînement, qui lui a offert 15 minutes en finale de Supercoupe d’Allemagne contre le Borussia Dortmund (3-1). Il a le mérite d’avoir la plus grosse valeur marchande dans cette liste, même si son bail se termine en juin 2022. Quoi qu’il en soit, le Bayern a enfin lancé les hostilités en s’attaquant à Thilo Kehrer, indésirable au PSG. Une offre de 12 ME serait en préparation.