All : Clash au Bayern, un cadre viré !

All : Clash au Bayern, un cadre viré !

Règlement de comptes en cours au FC Bayern Munich, avec le limogeage de Toni Tapalovic, très proche de Manuel Neuer et qui dit au revoir au club bavarois après 

Le grand FC Bayern, surnommé dans les années 1990 le FC Hollywood tant il y avait de la dramaturgie à revendre entre les stars de l’équipe, n’est jamais bien loin. A trois semaines du match de Ligue des Champions face au PSG, cela souffle en tout cas dans les bronches de la formation allemande. Taulier du club et entraineur des gardiens de but depuis 2011, Toni Tapalovic a été prié de vider son casier en urgence après 12 ans de présence. Il a toujours été présenté comme celui qui aura fait passer Manuel Neuer dans une autre dimension, celle des gardiens de but moderne, l’Allemand étant capable de sortir à 35 mètres de son but pour intervenir et relancer avec détermination. L’entraîneur allemand d’origine croate était très proche du portier de la Mannschaft, mais beaucoup moins du technicien en chef Julian Nagelsmann. Ce dernier soupçonnait Tapalovic d’être un peu trop bavard avec les joueurs, vendant la mèche sur les discussions du staff technique, et d’être ainsi la taupe de certains cadres de l’équipe en ce qui concerne les décisions des entraineurs. 

Tapalovic, la taupe du staff ?

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par FC Bayern (@fcbayern)

La longue blessure, contractée au ski, de Manuel Neuer, a donc permis cette manoeuvre qui a beaucoup surpris. Si le gardien allemand a été informé par le club quelques heures seulement avant l’officialisation de la décision, les joueurs n’étaient même pas au courant et l’ont appris sur le groupe WhatsApp de l’équipe. Une décision radicale qui n’a pas forcément été compris, tant Toni Tapalovic faisait partie des cadres du groupe et était respecté par la qualité de son travail. Mais le changement de gardien de buts au sein de l’effectif avec l’arrivée de Yann Sommer a aussi précipité cette décision spectaculaire qui a fait réagir. « Tu vas me manquer, tu m’a façonné pour le haut niveau, c’est la fin d’une ère au Bayern », a livré Manuel Neuer, qui sait que son temps semble compté désormais au sein du club bavarois.