Euro 2016 : Une revanche des hooligans russes et anglais crainte à Lille

Euro 2016 : Une revanche des hooligans russes et anglais crainte à Lille

Photo Icon Sport

Après plus de 48 heures d’incidents, le calme est enfin revenu à Marseille, où de violents affrontements ont eu lieu en marge du match Angleterre – Russie. Ce pourrait malheureusement n’être que partie remise puisque les autorités comme la fédération anglaise, soucieuse après les menaces de l’UEFA, craignent une nouvelle flambée de violence à Lille cette semaine. Ce jeudi, l’Angleterre affrontera le Pays de Galles à Lens, mais de nombreux supporters ont élu domicile à Lille. Et vendredi, la Russie y affrontera la Slovaquie, avec le risque de voir les supporters des deux camps se retrouver. De plus, Lille est directement accessible depuis Londres en Eurostar, ce qui inquiète le responsable de la fédération anglaise des supporters.

« La journée de mercredi va être tendue car les Anglais et les Gallois ont déjà tout réservé à Lille, car Lens n’a pas une grande capacité d’accueil. Lille est le plus grande ville de la région et tout le monde va s’y retrouver. Ce serait terrible d’être sanctionné, car la majorité des supporters se comporte très bien, mais il y a une toute petite minorité qui ne veut pas voir de football ou faire la fête », a expliqué Kevin Miles, pour qui Lille sera un point chaud de cette semaine. La ville nordiste sera d’ailleurs très probablement sujette à une interdiction de vente d’alcool, comme l’a expliqué le Ministre de l’Intérieur dernièrement.