EdF : Cette image a empêché Gignac de dormir, mais pas que lui

EdF : Cette image a empêché Gignac de dormir, mais pas que lui

Photo Icon Sport

Personne n'a oublié cette action de la finale de l'Euro 2016 lorsque dans le temps additionnel, André-Pierre Gignac, entré peu de temps avant, trouvait le poteau du gardien de but portugais, et ratait ainsi l'occasion de donner le titre continental à la France. On l'imagine bien, l'attaquant tricolore des Tigres de Monterrey a probablement ressassé longtemps cette action. Et ce dimanche, lors de Téléfoot, APG10 l'a confié sans détour, ce poteau lui a réellement fait mal, très mal même.

« Après la finale, la première semaine a été très dure. Ça va me hanter toute ma carrière. J’en faisais des cauchemars et je me repassais sans cesse l’action. J’ai pensé à la joie des coéquipiers, si j’avais marqué ce but à la 92e. Ça a été très difficile, les footballeurs ou les anciens joueurs doivent l’imaginer », a expliqué l’ancien attaquant de l’Olympique de Marseille, à qui les supporters des Bleus ont toutefois pardonné, le but n’étant pas si facile que cela à marquer. Dans deux ans, en Russie, André-Pierre Gignac aura peut-être l’occasion d’effacer à jamais ce fameux 10 juillet 2016.