TFC : Arribagé lance l’opération commando, et met deux joueurs à l'écart

TFC : Arribagé lance l’opération commando, et met deux joueurs à l'écart

Photo Icon Sport

Relégué à sept points du premier non relégable, le Stade de Reims, Toulouse se dirige droit vers la descente en Ligue 2. Un destin que Dominique Arribagé souhaite absolument éviter, d’où les mesures prises cette semaine.

A commencer par une mise au vert jusqu’à la réception de Rennes samedi (20h). Après sept matchs consécutifs sans victoire en championnat, dont le match nul arraché contre le Gazélec Ajaccio le week-end dernier (1-1), l’entraîneur du 19e de Ligue 1 a décidé d’emmener ses troupes en stage afin de focaliser son groupe sur l’objectif de cette fin de saison : le maintien.

« Nous partons en mise au vert à Seilh dès la fin de cette conférence de presse jusqu'au match de samedi. Cela conclut la semaine de travail en vue de la préparation de Rennes qui est un match capital, a annoncé Arribagé. Une semaine que je qualifierais de studieuse où on a débriefé la rencontre du Gazélec, analysé l'adversaire avant de s'attarder sur notre jeu. (...) On fera ce qu'il faut pour se sauver ! Notre responsabilité est d'inverser la tendance, prendre des points et que cela ne devienne pas un chemin de croix pour tout le monde. »

Deux joueurs mis à l’écart

Du coup, le moindre dérapage sera sanctionné. C'est pourquoi Tongo Doumbia et Jean-Armel Kana-Biyik ont été mis à l’écart de manière provisoire. « C'est une sanction disciplinaire pour un comportement non-adapté à la vie du groupe, a expliqué le technicien. On n'a plus le droit d'avoir le moindre écart et ce sera ainsi jusqu'à la fin de saison. Pour espérer se sauver, il faut avoir un état d'esprit irréprochable dans la vie de groupe. Donc face à Rennes, je ferai avec les hommes qui possèdent cette psychologie-là. » L’opération commando est lancée.