Ce sujet sur lequel l'ASSE refuse de se « prendre la tête »

Ce sujet sur lequel l'ASSE refuse de se « prendre la tête »

Photo Icon Sport

L’AS Saint-Etienne jouera une grande partie de son avenir européen jeudi en fin d’après-midi à Kiev contre Dniepropetrosk, même si les Verts n’ont pas toutes les cartes dans les mains. Les Verts doivent gagner en Ukraine et attendre le résultat du match entre Qarabag et l’Inter. Quoi qu’il en soit, du côté de Christophe Galtier on ne veut pas que la crispation gagne une équipe à qui tout réussit actuellement et qui surfe sur les victoires en Ligue 1. Pour le coach de l’AS Saint-Etienne, l’Europe est en enjeu passionnant, mais pas une source d’angoisse.

« Si on perd, on sait qu’on sera éliminé. Si on gagne, on aura plus de chance de se qualifier. Mais on ne va pas se prendre la tête, même si c’est un objectif important à mes yeux. Qu’il l’est aussi pour mes joueurs qui tiennent à continuer cette aventure européenne. On va pouvoir prendre ce match avec beaucoup de sérénité et de détermination. On a 32 points en championnat. Nous serons dans des conditions psychologiques très favorables », rappelle, dans Le Progrès, Christophe Galtier, conscient quand même qu’une qualification pour la suite de l’Europa League serait un énorme cadeau de Noël fait aux supporters de l’AS Saint-Etienne, qui après la victoire contre l’OL seraient particulièrement gâtés.