ASSE : Un signe du destin, Modeste sait qu’il va cartonner

ASSE : Un signe du destin, Modeste sait qu’il va cartonner

Prêté par le FC Cologne jusqu’à la fin de la saison, Anthony Modeste s’est dit ravi d’imiter certains de ses proches passés par l’AS Saint-Etienne.

Il ne s’agit que d’un prêt sans option d’achat, et non d’un transfert à plusieurs millions d’euros. Pourtant, Anthony Modeste ne tardera pas à sentir une certaine pression sur ses épaules. Il faut dire que l’AS Saint-Etienne attend l’arrivée d’un attaquant depuis longtemps. La direction et les supporters ont bien cru à un nouvel échec lorsque la piste Mostafa Mohamed n’a pas abouti. C’est donc sur l’avant-centre sous contrat avec le FC Cologne qu’ils placent désormais leurs attentes. Pas de quoi effrayer le Français de 32 ans, persuadé d’être destiné à réussir chez les Verts comme trois membres de son entourage par le passé.

« C'est une affaire de famille ! Mon père, Guy, a joué ici, tout comme mon beau-frère (Serge Recordier) et mon agent (Étienne Mendy), a confié la recrue stéphanoise. Je veux qu'il soient fiers de moi. C'est un clin d’œil de l'histoire, un signe venu d'en haut. Le club me suivait depuis pas mal de temps. J'avais failli venir ici avant de m'engager avec Hoffenheim. Je veux profiter un max de ces quatre mois et marquer. C'est mon métier. La situation était un peu compliquée pour moi à Cologne. Je compte bien retrouver le sourire et m'amuser. Un sportif de haut niveau n'est heureux que sur le terrain. Rester sur le banc, ce n'était pas trop mon délire. Je remercie donc les deux clubs. Ils ont contribué de la meilleure des manières à la concrétisation de ce prêt. » Entré face à Nantes (1-1) mercredi, Modeste pourrait fêter sa première titularisation contre Metz dimanche (15h).