ASSE : Un accord à 2,5 ME, le PSG peut en faire les frais

ASSE : Un accord à 2,5 ME, le PSG peut en faire les frais

Photo Icon Sport

Tout se négocie, et Saint-Etienne ainsi qu’Arsenal sont en train de le prouver.

Les deux clubs avaient communiqué la semaine dernière pour annoncer que William Saliba ne pourrait pas rester dans le Forez pour y terminer la saison et disputer la finale de la Coupe de France face à Saint-Etienne. Des questions d’assurance ou de suivi médical ont été avancées pour expliquer ce triste dénouement, mais le nerf de la guerre était en réalité bien évidemment financier. Et grâce à un forcing du défenseur de l’ASSE pour réconcilier les deux camps, L’Equipe annonce que tout devrait se régler dans les prochains jours, et permettre au jeune arrière stéphanois de jouer cette fameuse finale au Stade de France pour boucler sa carrière à Saint-Etienne. Pour cela, les dirigeants stéphanois ont du s’asseoir sur une grosse prime de 2,5 ME.

Celle-ci leur serait revenue si jamais William Saliba avait été titulaire contre le PSG, et ce pour la 17e fois de la saison, chiffre clé pour le déclenchement de ce bonus. Mais le bon sens a fini par l’emporter, et Saint-Etienne préfère donc utiliser son jeune défenseur et se priver de ce bonus, plutôt que de n’avoir ni les 2,5 ME, ni Saliba pour cette rencontre. Très agacé par cette situation, le joueur de 19 ans a en tout cas tout fait pour rapprocher les deux clubs, qui ont finalement réussi à se rabibocher pour permettre aux Verts de compter sur leur atout défensif pour cette finale qui est leur seul espoir de sauver leur saison et de décrocher un titre et une place européenne. Si tel devait être le cas, le sacrifice effectué par l’ASSE serait largement remboursé.