ASSE : Ruffier licencié, un gigantesque scandale ?

ASSE : Ruffier licencié, un gigantesque scandale ?

Photo Icon Sport

Depuis le 13 juillet dernier, Stéphane Ruffier est mis à pied à titre conservatoire par le club auquel il appartient depuis 10 ans, à savoir l’AS Saint-Etienne.

Officiellement, le club forézien reproche à son gardien historique un retard à un entraînement et un refus de prendre part à une opposition à sept contre sept avec les jeunes du club. Ce dimanche, le quotidien L’Equipe fait le point sur ce dossier, et indique que Stéphane Ruffier devrait connaître sa sanction lundi. Depuis le début de la procédure, les Verts ont scrupuleusement respecté le code du travail en recevant Stéphane Ruffier en présence de François-Xavier Luce, directeur administratif et financier des Verts et de Xavier Thuilot, directeur général. Un délai de deux jours a ensuite été respecté avant d’envoyer au joueur par lettre recommandée la décision du club.

Le média indique que cette lettre serait d'ores et déjà partie. Et il ne fait aucun doute que Stéphane Ruffier va apprendre officiellement son licenciement pur et simple de l’ASSE. « Au regard de l'ampleur médiatique prise par cette affaire, on voit mal le club faire machine arrière en ne licenciant pas Ruffier pour fautes graves » est-il expliqué. Mais cette sanction est-elle juste au regard des reproches exprimés envers Stéphane Ruffier ? La question se pose, et les arguments du quotidien national risquent de faire scandale. Car dans son papier, le média rappelle notamment que Wesley Fofana était arrivé avec 45 minutes de retard en novembre 2019 pour prendre l’avion en direction de l’Ukraine afin de disputer un match de Ligue Europa contre Oleksandria. Résultat : le très prometteur défenseur des Verts, estimé à près de 30 ME, avait été titulaire le lendemain. Par ailleurs, L’Equipe affirme que le cas Ruffier divise en interne. « Si le club affirme parler d'une seule voix sur ce dossier qui écorne l'image des Verts, une division existerait entre les partisans d'une ligne dure (Thuilot) et les disciples de plus de souplesse (Romeyer, président du directoire) » explique Bernard Lions. La fin du feuilleton est proche à Saint-Etienne et quoi qu’il arrive, la sanction de Stéphane Ruffier fera énormément réagir.