ASSE : Rocheteau défend déjà sa recrue de dernière minute

ASSE : Rocheteau défend déjà sa recrue de dernière minute

Photo Icon Sport

A la recherche d’un défenseur central depuis le cœur de l’été et le départ de Mustapha Bayal Sall, l’AS Saint-Etienne a longtemps pensé pouvoir convaincre Monaco de lui céder Marcel Tisserand.

Mais financièrement, l’affaire ne s’est pas faite et c’est à la dernière minute que les Verts ont fini par acheter Léo Lacroix en provenance de Sion, pour 3 ME. Une dépense qui était prévue, même si le choix du défenseur suisse n’était pas forcément le premier. Faux répond Dominique Rocheteau dans Le Progrès, le dirigeant stéphanois assurant qu’il faisait depuis longtemps partie des joueurs que Christophe Galtier et la cellule de recrutement avaient identifié.

« Oui, on est satisfait car on a fait ce que l’on voulait faire par rapport aux souhaits du staff. Il souhaitait un défenseur central et il est arrivé, certes au dernier moment, mais il est là. Et ce n’est pas un choix par défaut car on l’a pas mal observé, notamment Alain Blachon qui est allé le voir jouer à de nombreuses reprises », a souligné l’Ange Vert, qui estime donc avoir répondu aux attentes de son entraineur, mais pas forcément celles de son président, qui souhaitait un dégraissage un peu plus copieux, avec notamment les départs avortés de Corgnet et Clément.