ASSE : Puel menteur ? Sainté menace d'attaquer Ruffier

ASSE :  Puel menteur ? Sainté menace d'attaquer Ruffier

Photo Icon Sport

L'AS Saint-Etienne n'apprécie pas les nouvelles accusations de Stéphane Ruffier contre Claude Puel. Et du côté de l'ASSE on se fait encore menaçant.

Ce samedi, l’ambiance s’est à nouveau tendue entre l’AS Saint-Etienne et Stéphane Ruffier suite à un communiqué de Maître Dorothée Bisaccia-Bernstein. Dans cette lettre, que l’ASSE a également reçue en courrier recommandé, l’avocate du gardien de but de 33 ans explique que Claude Puel a menti en disant que Stéphane Ruffier avait refusé d’être la doublure de Jessy Moulin et donc le portier numéro 2 des Verts. Du côté de Roland Romeyer et Bernard Caïazzo, on a décidé de réagir aux propos de l'avocate, se réservant le droit d’attaquer Stéphane Ruffier suite à cette accusation contre Claude Puel.

 « L’AS Saint-Étienne s’étonne de lire dans un communiqué le contenu du courrier recommandé que Stéphane Ruffier et son avocate viennent par ailleurs de lui adresser. Les entretiens entre un entraîneur et ses joueurs, concernant de simples décisions sportives, devront-ils désormais être enregistrés ou se dérouler en présence d’un huissier pour éviter de telles démarches ? Le club déplore que la parole de son manager général, dont l’honnêteté n’a jamais été prise en défaut en vingt ans de carrière, puisse être ainsi remise en cause et charge son conseil de répondre à ce communiqué par les voies de droit les plus appropriées.  L’ASSE a déjà eu l’occasion de s’exprimer sur la situation de Stéphane Ruffier et entend se consacrer pleinement à la préparation de sa saison. Néanmoins, le club prend acte que le joueur est dorénavant prêt, suite à l'annonce de son avocate, à devenir numéro 2. Il appartient toujours au manager général de l'ASSE d'effectuer ses choix sportifs en décideur responsable », indique l’AS Saint-Etienne, qui a visiblement beaucoup de mal à gérer le cas Stéphane Ruffier. Il y a quelques semaines, les Verts avaient envisagé de licencier le gardien de but, avant finalement de le conserver après une sanction légère.