ASSE : Puel dynamiteur du vestiaire, une terrible confirmation

ASSE : Puel dynamiteur du vestiaire, une terrible confirmation

Photo Icon Sport

Au lendemain de la défaite de l'AS Saint-Etienne à Montpellier, les langues semblent se délier du côté de l'Etrat. Et l'entraîneur des Verts est au coeur de toutes ces rumeurs.

Les supporters stéphanois se sont réveillés avec un gros mal de crâne ce lundi puisque leur équipe préférée pointe à la 15e place du classement de Ligue 1 avec seulement 4 points d’avance sur Nîmes, barragiste, avant d’aller dimanche prochain à Brest. Les espoirs de renouer avec l’Europe sont oubliés et c’est désormais le maintien que les Verts version Claude Puel doivent assurer très rapidement. Mais, si l’on en croit But Football Club, généralement bien informé pour ce qui concernant l’AS Saint-Etienne, la grogne monte de plus en plus au sein de l’effectif de l’ASSE. Le successeur de Ghislain Printant ne fait pas l’unanimité auprès de ses joueurs loin de là même, ce que Manu Lonjon avait expliqué dès dimanche soir.

Laurent Hess explique que le technicien des Verts a fait des choix forts pour l’avenir et que certains joueurs se sentent désormais mis de côté. « L’ancien monégasque s’apprête à faire un grand ménage en fin de saison et beaucoup de joueurs savent déjà qu’ils n’entrent pas dans ses plans à moyen ou long terme. Sont concernés Loïs Diony, Assane Diousse, Jean-Eudes Aholou, Sergi Palencia, ou encore Gabriel Silva. D’autres se posent des questions, à l’image de Romain Hamouma, en fin de contrat en 2021, comme Stéphane Ruffier. Ce dernier n’est donc en rien un cas isolé », explique le journaliste, qui confirme que des cadres de l’AS Saint-Etienne ont eux-aussi décroché totalement dans leur relation avec Claude Puel à l’image de Yann M’Vila et Timothée Kolodziejczak.