ASSE : Perrin payé comme un roi, les Verts règlent le bug

ASSE : Perrin payé comme un roi, les Verts règlent le bug

Photo Icon Sport

En fin de contrat avec Saint-Etienne au 30 juin, Loïc Perrin souhaitait initialement mettre un terme à sa carrière. Mais la crise sanitaire du Covid-19 a bousculé ses plans…

Effectivement, le capitaine emblématique de l’ASSE n’imagine pas une seconde tirer sa révérence sur un championnat interrompu à dix journées de la fin, sans avoir l’occasion de réellement faire ses adieux à Geoffroy-Guichard. C’est ainsi qu’au cours des dernières semaines, il a indiqué à sa direction qu’il était favorable à une prolongation d’un an, malgré les réticences très nettes affichées par Claude Puel à ce sujet. Du côté de Roland Romeyer et de Bernard Caïazzo, on est plutôt favorable à offrir à Loïc Perrin un bail supplémentaire d’un an, pour services rendus. Mais pas à n’importe quel prix, car le capitaine des Verts émarge actuellement à 90.000 euros par mois dans le Forez.

Pour la direction de Saint-Etienne, il est hors de question de prolonger Loïc Perrin à ce tarif. C’est ainsi que selon Manu Lonjon, les Verts pourraient se baser sur le salaire qu’ils avaient prévu d’offrir à leur capitaine dans le cadre de sa future reconversion pour sa dernière année de contrat. Explications… « Il va falloir s’entendre sur le salaire avec le club mais le souhait de Perrin est de prolonger. Les présidents sont plutôt d’accord pour le prolonger pour services rendus et parce que c’est une vraie référence à Saint-Etienne, c’est le joueur majeur des Verts depuis 15 ans. Maintenant, il n’est plus en grande forme, il a eu une saison difficile. Le Covid-19 a changé les choses, il veut prolonger mais à quelles conditions ? Je crois qu’ils vont lui faire un contrat basé sur ce qu’il devait avoir pour sa reconversion, et puis des primes au match joué en supplément » a indiqué le journaliste. Une solution qui pourrait ainsi satisfaire toutes les parties…