ASSE : Mustafa Mohamed, l'affaire devient grotesque !

ASSE : Mustafa Mohamed, l'affaire devient grotesque !

Icon Sport

Le passage de Roland Romeyer sur une télévision égyptienne a fait capoter le transfert de Mustafa Mohamed à l'ASSE. Mais les choses pourraient changer à une condition sidérante.

On ne sait pas réellement ce que vaut Mostafa Mohamed, le jeune attaquant égyptien de Zamalek, mais le feuilleton de son possible transfert à l’AS Saint-Etienne est en train de virer au tragi-comique. Les dirigeants des deux clubs semblaient pouvoir rapidement trouver un accord, mais se confiant sur une chaîne égyptienne, Roland Romeyer avait indiqué qu’il était furieux du comportement du club égyptien, estimant que des dirigeants voulaient se gaver financièrement sur ce transfert. Résultats, Zamalek et Mostafa Mohamed annonçaient la fin des négociations avec l’ASSE, jugeant injurieux les propos du co-président des Verts. On en était là de ce dossier, lorsque deux nouveaux événements pour le moins folkloriques  relancent désormais les supputations dans le dossier de l’attaquant convoité par Sainté.

Dans un premier temps, un journaliste égyptien a mis un ligne une lettre à priori écrite par Jean-Luc Buisine, directeur du recrutement de l’AS Saint-Etienne, lequel aurait indiqué au club de Zamalek que les propos de Roland Romeyer ne visaient pas du tout les dirigeants égyptiens, mais des intermédiaires. On était là avant les nouvelles révélations de Zamalek News, qui de son côté affirme que le club n’a reçu aucun courrier de l’ASSE, que le document mis en ligne a été diffusé sur What'App via l'agent du joueur et qu’il exige des excuses écrites du président des Verts avant de reprendre de possibles négociations pour aboutir au transfert de Mostafa Mohamed. Autrement dit, le dossier ne semble pas encore totalement fermé, l'équipe égyptienne ouvrant clairement la porte à Roland Romeyer et Bernard Caïazzo pour une reprises des discussions.