ASSE : Malgré le scandale UNFP, Gasset a trouvé mieux !

ASSE : Malgré le scandale UNFP, Gasset a trouvé mieux !

Photo Icon Sport

Plus les saisons passent, et plus les Trophées de l’UNFP perdent en crédibilité au sein du championnat de France.

Cette année encore, certains choix font débat. La présence d’Hatem Ben Arfa (Rennes) dans la liste des cinq finalistes pour le titre de meilleur joueur de L1, aux côtés de Neymar, Di Maria, Mbappé (PSG) et Pépé (LOSC), a notamment créé la polémique. Il en est de même pour la non-présence de Jean-Louis Gasset dans la caste des entraîneurs. Son ASSE étant quatrième du championnat, aux portes du podium et de la Ligue des Champions, l’entraîneur des Verts n’aurait pas fait tâche à la place d’un Bruno Genesio (OL) par exemple. Mais cela ne le préoccupe pas, bien au contraire.

« L’Oscar est à celui qui réussit sa mission. Je prends un exemple. Bernard Blaquart de Nîmes est dans la première partie du tableau avec une équipe promue qui produit du jeu avec un petit budget. C’est son Oscar à lui, il a fait une très bonne saison. Christophe Galtier fait une très bonne saison aussi. Après que les gens mettent ceux qui sont les premiers du championnat, c’est logique puisqu’ils sont devant. Mais chaque entraîneur qui a réussi sa mission et son objectif devrait avoir un Oscar. Si on me donne à la fin de la saison une lampe de mineur, ça sera le plus beau des cadeaux. Ça voudra dire que collectivement, on est arrivé là où on devait arriver. Je n’ai pas besoin d’un Oscar », a balancé, en conférence de presse, Gasset, qui souhaite avant tout être récompensé sur le terrain en ramenant Saint-Etienne en Coupe d’Europe à l’issue du sprint final.