ASSE : Lucas Gourna, la vraie pépite des Verts

ASSE : Lucas Gourna, la vraie pépite des Verts

En difficulté sur le plan sportif, l’AS Saint-Etienne a aussi du mal sur le plan financier.

Et cela malgré des ventes très respectables de ses meilleurs éléments, William Saliba et Wesley Fofana, sur les deux dernières années. En dépit de ces rentrées d’argent, les Verts ne parviennent pas à équilibrer leurs comptes, et s’appuient donc sans cesse sur des jeunes. Un vrai casse-tête pour Claude Puel, qui ne parvient pas à trouver la bonne carburation. Néanmoins, cette situation permet à certains éléments prometteurs du centre de formation d’avoir du temps de jeu et d’exploser. C’est notamment le cas de Lucas Gourna, qui brille au milieu de terrain et se fait clairement remarquer à 17 ans seulement. Celui qui a été repéré du côté de Torcy par Saint-Etienne, n’aura pas mis longtemps avant de s’imposer, avec une saison quasiment pleine en perspective. 

Une réussite qui fait déjà des envieux, notamment chez les clubs désireux de récupérer un joueur encore capable de progresser, que ce soit ballon au pied ou avec sa valeur marchande. Déjà estimé à 5 ME, Lucas Gourna est en tout cas le jeune qui monte chez les Verts. « Lucas Gourna et Aïmen Moueffek font clairement partie des meilleures valeurs marchandes de l’ASSE aujourd’hui. Lucas est même la meilleure, il ne faut pas rêver », explique ainsi un agent de joueurs dans les colonnes du Progrès. A l’heure où le club du Forez va forcément laisser partir monde cet été, que ce soit pour alléger sa masse salariale ou faire rentrer de l’argent dans les caisses, un tel départ ferait une nouvelle fois mauvais genre. Surtout que le milieu de terrain a encore le temps de grandir et d’exploser, moment où les dirigeants pourront faire une vraie belle vente. Reste à savoir si, vue la situation actuelle, ils auront la patience d’attendre. « Si vous êtes dans l’obligation de vendre et que les autres le savent… », résume l’agent interrogé, pour qui tout sera une question d’offres et de demandes.