ASSE : Les Ultras scandalisés par un plan Leproux stéphanois

ASSE : Les Ultras scandalisés par un plan Leproux stéphanois

Icon Sport

Tandis que la campagne d'abonnement pour la saison 2022-2023 en Ligue 2 a débuté à Saint-Etienne, les associations de supporters crient au scandale contre leurs dirigeants.

La saison stéphanoise s’est terminée dans un chaos total sur la pelouse de Geoffroy-Guichard, le tir au but réussi par Auxerre poussant les Verts en Ligue 2 et déclenchant simultanément des scènes terribles sur le terrain où quelques centaines d’individus ont semé la terreur avant l’intervention des force de l’ordre à grands coups de lacrymos. Sanctionnée par ces faits évidemment très sérieux, l’ASSE a fait savoir qu’elle ne ferait pas appel, et veut tout faire pour ne plus devoir revivre les événements vécus dans ses tribunes pendant tout le championnat. Tandis que les autorités tentent d’identifier un par un les supporters qui sont entrés sur la pelouse contre l’AJA, Saint-Etienne a décidé de lancer sa campagne d’abonnements pour la saison que Laurent Battles et ses joueurs disputeront en Ligue 2. Mais du côté des trois principaux groupes de supporters (Magic Fans, Indépendantiste Stéphanois 98 et Green Angels) on crie au scandale face à ce que les dirigeants stéphanois veulent mettre en place. Dans un communiqué commun, les trois groupes tapent du poing sur la table et menacent de ne plus venir dans le Chaudron.

Romeyer et Soucasse dans le collimateurs des Ultras

« Depuis la fin de saison dernière, nous avons appris que Roland Romeyer avait repris les commandes du dossier supporters, ne semblant pas comprendre que le Peuple Vert souhaite le voir présent sur un seul et unique dossier : la vente du club. Nous savons aujourd'hui que la direction de !'ASSE travaille sur diverses pistes : une billetterie nominative aussi bien à domicile qu'à l'extérieur, des interdictions commerciales de stade, mais aussi l'interdiction des tifos et autres matériels d'animation dans nos kops.  Pourtant, à un mois du début de la saison et alors que nos joueurs ont déjà repris l'entrainement, le club est incapable de nous dire quelles sont ses réelles intentions vis-à-vis de ses tribunes populaires. Il est donc surprenant de voir la communication officielle du club entretenir ce flou en utilisant tout de même des images de nos groupes, à domicile et à l'extérieur, dans des clips marketings annonçant la saison à venir. Nous nous devons d'être clairs puisque le club ne veut pas l'être envers ceux qui envisagent de prendre un abonnement : à ce jour, rien ne garantit une quelconque animation dans les kops Nord et Sud au retour du public au mois d'octobre. Rien ne garantit non plus que le club lui-même n'empêche pas le Peuple Vert de garnir les parcages de la France entière pour supporter son club. De la triste soirée du 29 mai 2022, nous n'accepterons pas de porter seuls la responsabilité des évènements pendant que l'ASSE et les pouvoirs publics rejettent à nouveau toute forme de remise en question. Ce qui se passe actuellement dépasse de loin le cadre de ces évènements. Non contents d'avoir activement contribué à la chute de notre club, Roland Romeyer et Jean François Soucasse souhaitent maintenant s'en prendre à nos tribunes et notre stade en s'inspirant directement de la méthode Leproux.  Pour la saison à venir, chacun est libre de prendre son abonnement ou non. Cependant, quelles seront les mesures adoptées par l’ASSE vis à vis de son public ?  A moins d'un mois du début de la saison 2022/2023, notre présence, ou non, dépendra de la réponse à cette question. Chers fidèles de nos kops et d'ailleurs, soyez donc conscients que nous sommes toujours en attente de clarifications de la part du club. Nous conseillons donc à ceux qui se sentent concernés de patienter avant de souscrire à un abonnement, Geoffroy-Guichard pourrait n'avoir de Chaudron que le nom », indiquent les trois groupes au moment où débute la campagne d’abonnements de l’AS Saint-Etienne.