ASSE : Le panic buy est interdit à l'ASSE au dernier jour du mercato !

ASSE : Le panic buy est interdit à l'ASSE au dernier jour du mercato !

Photo Icon Sport

Alors que le mercato d'été est désormais entré dans ses dernières heures, l'AS Saint-Etienne est toujours en quête d'un renfort offensif. Les rumeurs sont toujours aussi vives concernant l'identité du joueur qui pourrait rejoindre l'ASSE de toute urgence, on pense évidemment à Yann Karamoh, Georges-Kevin Nkoudou, Clinton Njie, même si ce vendredi midi c'est c'est la rumeur Yanis Salibur qui enfle . Mais du côté de Roland Romeyer et Bernard Caïazzo les choses sont claires, on ne cédera pas à l'achat fait à l'arrache juste pour se rassurer, le fameux panic buy qui coûte souvent très cher au club sans vraiment avoir des résultats positifs sur le long terme.

Dans Le Progrès, les règles de l'ASSE sont claires et nettes pour ce dernier jour du marché des transferts. « Que personne ne se fasse d’illusion, la couleur du maillot ne sera pas la seule à faire la différence et les négociations avanceraient bien plus vite si les deux actionnaires de l’ASSE disposaient d’une marge de manœuvre budgétaire. Ce n’est pas le cas parce que les joueurs susceptibles d’alléger la masse salariale ne sont pas partis. Pour Mbengue, ce n’est pas surprenant car il a peu joué, plus pour Polomat dont le salaire était à la mesure d’une L2. Enfin, c’est « très calme » pour Beric », fait remarquer le quotidien régional, histoire de rappeler que les dirigeants stéphanois ne mettront pas un chèque supplémentaire sur la table alors qu'ils ont déjà fait un emprunt bancaire pour s'offrir un joli mercato.