ASSE : Le mercato patine, la raison dévoilée

ASSE : Le mercato patine, la raison dévoilée

Icon Sport

Le mercato estival de Saint-Etienne est d’un calme absolu, ce qui ne manque pas d’inquiéter les supporters à deux semaines de la reprise de la L1.

Dans les prochains jours, les Verts pourraient enregistrer le renfort de l’international tunisien Wajdi Kechrida. C’est bien le seul mouvement à prévoir pour Saint-Etienne à court terme puisque l’ASSE doit d’abord vendre et se délester de certains salaires avant de penser à recruter. Le problème, c’est que cela ne se bouscule pas au portillon pour récupérer les indésirables de Claude Puel à Saint-Etienne. Dans le podcast de Sainté Inside, le journaliste Mohamed Toubache-Ter a fait le point sur le mercato des Verts. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que la situation n’est pas très reluisante pour les pensionnaires de Geoffroy-Guichard, avec un mercato sur pause tant que certains indésirables ne trouvent pas preneur…

« La situation à Saint-Etienne est assez cataclysmique. C’est un club qui doit absolument dégraisser pour faire rentrer de l’argent dans les caisses. Le problème, c’est qu’il n’y a aucun joueur non-désiré par Claude Puel qui est en instance de départ. C’est donc très compliqué pour acheter des joueurs. Mais le circuit du gendre de Puel aide beaucoup dans les négociations de certains joueurs. Ca a été un facilitateur exceptionnel dans le dossier Neyou par exemple. Ce sont des deals très compliqués à faire mais qui se font toujours de manière politique. Le mercato à l’ASSE est globalement très compliqué en raison d’un contexte financier pas critique mais très compliqué » a lancé l’insider, très inquiet pour la suite du mercato de l’AS Saint-Etienne, qui s’est d’ores et déjà séparé de Jessy Moulin mais qui aimerait se délester de certains gros salaires. On pense par exemple à Ryad Boudebouz ou encore à Wahbi Khazri, qui ne seront pas retenus par Claude Puel en cas d’offre.