ASSE : L'incroyable offre imaginaire qui a rendu fou Saint-Etienne !

ASSE : L'incroyable offre imaginaire qui a rendu fou Saint-Etienne !

Photo Icon Sport

Mécontent de l'attitude d'Ole Selnaes durant le mercato hivernal de l'AS Saint-Etienne, Frédéric Paquet a tenu à dire ses quatre vérités au milieu norvégien.

En première partie de saison, Ole Selnaes a clairement été l'un des hommes forts chez les Verts. Auteur de cinq passes décisives en 20 matchs de Ligue 1, le milieu de 24 ans a montré qu'il avait l'étoffe d'un grand joueur. Rayonnant aux côtés de Yann M'Vila, l'international norvégien pensait donc passer l'hiver au chaud. Mais rien de tout cela, puisque Selnaes a voulu faire ses valises à la fin du mois de janvier, après avoir reçu une grosse proposition du Shenzhen FC. Sauf que l'ASSE n'a pas validé son départ, puisque le club du Forez n'a reçu aucune offre de la part du club chinois. Une situation n'ayant pas du tout plu à Frédéric Paquet, qui a donc tenu à rappeler à l'ordre un joueur encore sous contrat jusqu'en 2020.

« Aujourd'hui, Ole Selnaes est toujours un joueur de l'AS Saint-Étienne. Il a repris l'entraînement. Nous lui avons expliqué que son comportement lors du stage à Carquefou n'était pas approprié et qu'il avait manqué de respect au club, mais aussi au staff et à ses coéquipiers en se déclarant malade. L'était-il réellement ? Ce qui est sûr c'est qu'il n'était pas en état de jouer. Il est donc rentré à L'Étrat et nous l'avons reçu avec le président Roland Romeyer pour lui rappeler ses devoirs d'un joueur de l'AS Saint-Étienne. Son agent l'a totalement perturbé en lui laissant croire que son transfert dans un club chinois était quasiment acté. Si le joueur a reçu une proposition de salaire qui le fait rêver, nous n'avons aucun engagement écrit du club intéressé concernant le montant du transfert. Nous avons rencontré les dirigeants du club chinois en début de semaine. Pour qu'un transfert se réalise, il faut que toutes les parties soient d'accord, mais pour Ole, ce n'est pas le cas. La balle n'est pas dans notre camp. Un départ reste possible car le marché chinois se termine le 28 février. Le transfert ne sera conclu que si tout le monde est satisfait », a balancé, sur le site de son club, le directeur général stéphanois, se disant donc prêt à se séparer de Selnaes au cours des prochaines semaines. Dans tous les cas, Sainté a déjà anticipé son transfert en faisant venir Youssef Aït-Bennasser et Valentin Vada lors du dernier jour du mercato.