ASSE : Green, un problème urgent à régler

ASSE : Green, un problème urgent à régler

Icon Sport

Révélation de cette fin de saison du côté de l'AS Saint-Etienne, Étienne Green va maintenant devoir régler les problèmes autour de son avenir.

Personne ne l'attendait, mais le bien nommé Étienne Green a marqué les esprits chez les Verts ces deux dernières semaines. Il faut dire que le gardien de 20 ans a parfaitement saisi sa chance suite aux blessures de Jessy Moulin et Stefan Bajic. Titularisé pour la première fois de sa carrière contre Nîmes, Green a directement été décisif. C'est simple, avec lui, le groupe de Claude Puel ne perd pas. Deux matchs, deux victoires, six buts marqués, un seul encaissé... Green est un peu l'ange vert de cette fin de saison. Puisque c'est en partie grâce à lui que Sainté a validé son maintien en L1, avec ses 39 points en 32 journées. Mais désormais, quel va être le futur du gamin formé à l'ASSE ? À court terme, il gardera la cage stéphanoise contre le PSG dimanche. Et pour la suite, personne ne sait s'il va laisser sa place à Moulin ou à Bajic. Dans l'incapacité à répondre à ce dilemme, Adrien Ponsard souhaite que la direction sécurise assez rapidement le futur de Green, en fin de contrat en juin prochain.

Étienne Green, un contrat à prolonger ?

« On a trouvé un bon petit gardien. Honnêtement, je ne connaissais pas trop Etienne Green. J'avais déjà entendu son nom mais on parlait surtout de Bajic. Je ne sais pas s'il finira la saison. Ce serait un peu injuste pour Jessy Moulin car il n'a pas démérité. Mais on tient peut-être notre gardien du futur même s'il ne faut pas condamner Bajic. Le pauvre, il en a pris quatre contre Monaco mais il n'y est pour rien. C'est sûr que Green a fait meilleure impression. Il a fait des arrêts, et des arrêts importants. À Nîmes, il sort le penalty de Ripart. Contre Bordeaux, il est décisif aussi avec son arrêt à 2-1 devant Oudin. Il a marqué des points. Je le trouve complet : il est bon sur sa ligne, dans ses sorties, il va vite au sol et il est bon au pied. En plus, il est serein. Il semble mature, sûr de lui. J'ai vu qu'il était en fin de contrat, il faut vite le prolonger », a lancé le consultant de But, qui sait que la priorité du moment est peut-être ailleurs, avec notamment la potentielle vente du club du Forez lancée par Roland Romeyer et Bernard Caïazzo.