ASSE : Dupraz annonce un maintien à la sauce FC Nantes

ASSE : Dupraz annonce un maintien à la sauce FC Nantes

Icon Sport

Battu à Nice hier mercredi alors qu'il menait de deux buts à l'Allianz Riviera, Saint-Etienne reste dix-huitième de Ligue 1 et dans la panade. Pour l'entraîneur des Verts, Pascal Dupraz, le maintien sera au bout du chemin.

Le scénario ressemble au match de Lorient du mois dernier. Le score final est certes moins sévère. Mais sur la pelouse de Nice, l'ASSE avait là encore deux longueurs d'avance avant de complètement s'effondrer.  À l'issue de cette 36e et antépénultième journée de L1, les Verts voient Metz, premier relégable, revenir à trois points. La dix-septième place synonyme de survie au sein de l'élite, elle, reste à autant d'unités.

« On va le faire », prévient Adil Aouchiche

En conférence de presse après Nice, les visages n'étaient pas totalement défaits pour autant. Avec Reims et Nantes encore au menu, l'espoir de rester en Ligue 1, pourquoi pas sans passer par les barrages, reste permis. Pour le jeune Adil Aouchiche, milieu offensif formé au PSG, tout va bien se passer. « Il y a de la frustration, on sait que personne ne triche dans cette équipe. Les résultats ne suivent pas. Quand on décortique la vidéo, personne ne baisse les bras, personne ne lâche à l'entrainement. On s'est dit qu'on allait maintenir le club, on va le faire. Moi j'y crois, je crois en mon groupe et en mes coéquipiers. Si on veut avancer vers le maintien, il faut apprendre à garder un score. On n'est pas des superhéros, il faut aller chercher les matches et tuer le score quand on peut », a notamment expliqué Aouchiche. Même son de cloche ou presque chez son entraîneur.  

Pascal Dupraz y croit dur comme fer, lui aussi

Recruté en qualité d'entraîneur en décembre dernier, Pascal Dupraz a récupéré un groupe à l'agonie. Mais grâce à quelques recrues et un état d'esprit revigoré, l'ASSE a retrouvé le chemin du succès. Pour autant, les Verts ne sont toujours pas à l'abri. Coach Dupraz pense que ce n'est qu'une question de temps. Il imagine même un avenir radieux pour le club. « C'est avec ces joueurs-là qu’on va se maintenir. Il faut qu’on le réalise ce maintien : malheureusement, dans la vie d’un club il y a des périodes difficiles, prenons l’exemple de Nantes la saison dernière, ils se sont maintenus à l’arrache sans que ce soit vraiment mérité. Un an plus tard, ils gagnaient la Coupe de France », a analysé l'ancien technicien de Toulouse. Sentiment vérifié au soir du 21 mai prochain ?