ASSE : Boudebouz sur un coup de tête, Saint-Etienne perd 5 ME

ASSE : Boudebouz sur un coup de tête, Saint-Etienne perd 5 ME

Photo Icon Sport

Poussé vers la sortie par l’entraîneur Claude Puel, Ryad Boudebouz semblait parti pour rejoindre le Qatar Sports Club. Mais la première offre salariale de la formation qatarie a provoqué la colère du milieu offensif.

Après sept journées de Ligue 1, Ryad Boudebouz a fini par se rendre à l’évidence. Contrairement à son coéquipier Wahbi Khazri, le meneur de jeu ne regagnera pas les faveurs de Claude Puel qui ne compte pas le réintégrer cette saison. Le Franco-Algérien a donc ouvert la porte à un départ au Qatar Sports Club. Le Stéphanois s’est effectivement envolé mardi pour aller finaliser son départ. Une aubaine pour l’ASSE qui se voyait déjà économiser son salaire mensuel à 200 000 euros brut, soit un total de 5,7 millions d’euros (avec les charges patronales) pour son joueur sous contrat jusqu’en 2022.

C’est pourquoi le pensionnaire de Geoffroy-Guichard a accepté l’idée d’un transfert à seulement 500 000 euros payables en deux fois. Seulement voilà, les Verts n’avaient pas prévu le désaccord entre Boudebouz et le Qatar Sports Club. Selon les informations de L’Equipe, l’ancien Bastiais réclamait en net ce qu’il touche actuellement en brut à Saint-Etienne. Le problème, c’est que le club qatari a souhaité enlever ce qu’il avait déjà perçu cette saison dans le Forez. De quoi provoquer la colère du Fennec qui, malgré une nouvelle offre en provenance de Doha revue à la hausse, a préféré revenir à l’ASSE. A croire que le gaucher n’était pas si déterminé à partir malgré son statut d’indésirable.