ASSE : Boudebouz n'est pas Ruffier, ça balance à Sainté

ASSE : Boudebouz n'est pas Ruffier, ça balance à Sainté

Photo Icon Sport

Claude Puel a décidé de partir en guerre à Saint-Etienne afin d’avoir sous la main l’effectif qu’il veut, et ne pas subir la présence de joueurs sur lesquels il ne compte pas.

S’il y a des éléments qui sont clairement invités à partir, et notamment Stéphane Ruffier, le coach stéphanois n’a pas non plus été lapidaire. Il a simplement informé des joueurs comme Ryad Boudebouz ou Wahbi Khazri, que leur temps de jeu serait réduit au début de cette saison, et qu’ils ne seraient donc pas retenus s’ils voulaient partir. Le message est clair, mais il peut être pris de différentes façons. Et visiblement, Boudebouz a décidé de se taire, travailler et se battre pour sa place afin de faire changer d’avis l’entraineur. C’est son amis sur les réseaux sociaux, le journaliste Mohamed Toubache-Ter, qui a résumé en longueur l’état d’esprit de l’Algérien.

« Ne comptez ni sur Ryad Boudebouz, ni sur son représentant pour faire la tournée des médias afin d’insulter le coach en place, hurler, clamer sa colère, contester ses choix. Ne comptez ni sur son entourage pour faire de même !! Le respect avant tout, le respect de l’institution. Il est stéphanois, joueur sous contrat. Il a bien évidemment eu un entretien avec son coach. En guise de conclusion, Boudebouz est déterminé à gagner sa place ici à Sainté. Partir remplaçant ? Aucun problèle. Se plier au choix du coach ? Aucun problème. Le joueur respecte cela, respecte l’institution, respecte les supporters. Déçu mais pas abattu, son mental est fort », a résumé l’insider sur Twitter. Une prise de position qui a en tout cas convaincu les supporters de l’ASSE, pour qui il est donc possible d’être en froid sur le plan sportif avec Claude Puel, et ne pas claquer la porte pour autant.