ASSE : 60 minutes pour une recrue, le sprint des Verts

ASSE : 60 minutes pour une recrue, le sprint des Verts

Magie du mercato, c’est lors du dernier jour que l’AS Saint-Etienne a bouclé le recrutement de son attaquant de pointe tant désiré.

Après avoir couru derrière Mostapha Mohamed pendant des semaines, à coups de polémiques, de négociations, de retournements de situation avec au final une mauvaise surprise, tout est allé très vite en ce qui concerne la venue d’Anthony Modeste. Il faut dire que dans la matinée de lundi, l’ASSE espérait encore faire signer Mbaye Niang du Stade Rennais, avant que le club breton ne durcisse le ton sur les négociations en ce qui concerne le salaire du Sénégalais. Direction Cologne donc pour sortir Modeste d’une situation délicate pour lui. Un prêt sans option d’achat qui a été facilité par la volonté du club allemand de se défaire de l’ancien bordelais, quitte à prendre en compte une bonne partie de son salaire.

Résultat, L’Equipe l’affirme, l’ensemble de la négociation autour de ce prêt n’a duré qu’une heure. De quoi boucler l’affaire dans les temps, sachant que l’ASSE avait clairement besoin d’une pointe, avec l’expérience de la Ligue 1 en prime. Et ce sans débourser le moindre centime, en dehors d’une partie de son salaire restant à charge. De quoi ravir Modeste, qui à 32 ans, n’a pas retrouvé son efficacité depuis son retour de Chine. La mise en route pourrait donc être difficile, même si les Verts n’ont pas forcément les moyens d’attendre longtemps, la situation, légèrement meilleure après la victoire à Nice, étant quand même délicate au classement. En tout cas, Claude Puel a réussi à obtenir l'arrivée d'un défenseur central (Pape Cissé) et d'un avant-centre, ce qui n'était pas gagné il y a une semaine encore.