SRFC : Rennes espère un PSG en mode loser

SRFC : Rennes espère un PSG en mode loser

Icon Sport

Toujours en course pour la cinquième place de Ligue 1, le Stade Rennais se prépare à accueillir le Paris Saint-Germain dimanche soir, sans savoir si l’élimination des Parisiens en Ligue des Champions représente une bonne ou une mauvaise nouvelle.

Son principal objectif envolé, le Paris Saint-Germain va tenter de se consoler avec les compétitions nationales. Rien n’est encore acquis pour le demi-finaliste de la Coupe de France, futur adversaire de Montpellier mercredi prochain, et qui n’a pas son destin entre les mains en Ligue 1. La tâche s’annonce donc difficile pour les Parisiens qui pourraient être touchés ou surmotivés après leur élimination en Ligue des Champions. D’où l’incertitude du Stade Rennais et de son directeur technique Florian Maurice avant leur confrontation dimanche.

« Je ne sais pas quelle a été leur réaction après l’élimination d’hier. C’est une équipe qui veut remporter le championnat. Peut-être seront-ils revanchards, a envisagé le dirigeant breton. Mais je m’intéresse surtout à ce qu’on va faire nous. On est tous concentrés sur ce match et les autres qui arriveront derrière (Monaco, Nîmes). La réception de Paris est importante. On va l’aborder de la meilleure manière. On restait sur une belle série avant Bordeaux (5 victoires, 1 nul). »

« Ils sont capables d’en perdre d’autres »

Puis l’ancien recruteur de l’Olympique Lyonnais a été lancé sur les huit défaites du PSG en championnat cette saison. Un motif d’espoir pour Rennes. « Justement, ils ont déjà perdu à huit reprises. Cela signifie qu’ils sont capables d’en perdre d’autres, a souligné Florian Maurice. Lors de notre campagne de Ligue des Champions, on a bousculé de grosses équipes comme Chelsea et Séville sur certaines séquences de jeu. En championnat, on a fait douter Lyon aussi chez nous. Cela prouve bien qu’on peut rivaliser avec des équipes comme le PSG et l’emporter. » Comme Rennes dans sa course à l’Europe, Paris n’a pas le droit à l’erreur en vue du titre.