SRFC : Pris à partie, Holveck justifie le report contre l'OM

SRFC : Pris à partie, Holveck justifie le report contre l'OM

Nicolas Holveck a justifié le choix du Stade Rennais d'accepter le report du match face à l'OM après les incidents survenus à la Commanderie.

Samedi dans l'après-midi, des centaines de supporters marseillais ont envahi la Commanderie pour manifester leur mécontentement à l'égard de la direction et de certains joueurs. Une situation qui a dégénéré et finalement provoqué le report du match devant opposer l'OM au Stade Rennais. Victime collatéraux de ces évènements, les Bretons avaient décidé d'accepter la décision. Sur les réseaux sociaux, de nombreux supporters rennais se sont sentis lésés, et n'ont pas hésité à remettre en question la décision de leur direction. Face à cette contestation, le président exécutif du club Nicolas Holveck s'est exprimé en conférence de presse ce lundi.

« J’ai fait le tour de la question réglementaire. Sachant qu’on n’avait aucune chance d’obtenir quoi que ce soit, est-ce qu’il était intelligent de mettre en jeu l’intégrité physique de mes joueurs? Je suis déjà allé à Marseille plusieurs fois et cela m’est arrivé de prendre des pavés dans le bus. La plus grosse crainte des autorités de la Commanderie au stade. La décision de prendre acte du report du match a été très rapide à prendre. C’est une décision de bon sens, de rationalité. Le Stade Rennais, de par son actionnaire, a une image à défendre. Il n’était pas question d’en rajouter » a déclaré le dirigeant breton. Voilà qui calmera peut-être les supporters Rouges et Noirs. La LFP n'a pour l'heure pas communiqué de date de report pour la rencontre.