OM-SRFC : Consternés, les Rennais comprennent le report

OM-SRFC : Consternés, les Rennais comprennent le report

Victimes collatérales des incidents survenus à Marseille, les Rennais sont repartis en Bretagne samedi en début de soirée, après l'officialisation du report du match.

Battus par Lille le week-end dernier après 7 matchs sans défaite en Ligue 1, les Rennais venaient à Marseille avec l'ambition de rebondir face à une bête blessée. En cas de victoire en terre marseillaise, les Bretons auraient pris 7 points d'avance sur leurs adversaires du soir. Malheureusement, les Rouges et Noir n'en ont pas eu l'occasion. Du moins pas pour le moment. En effet, les incidents terribles qui ont frappé le club olympien samedi en début d'après-midi ont contraint la Ligue à repousser le match à une date ultérieure. Interrogé sur le caractère exceptionnel de la situation, Nicolas Holveck semblait consterné.

« On a su vers 17 heures que les événements étaient tellement graves, car a priori les événements sont vraiment graves, que le match ne pouvait avoir lieu. C'est incroyable qu'on en arrive là pour du football, c'est incompréhensible. Il n'y a rien de plus à ajouter, on a pris acte de la décision de la Ligue et on ne peut que l'accepter. C'est vrai que ça dépassait le cadre du football » a répondu le président rennais. Après avoir appris la décision, la délégation rennaise est repartie en direction de la Bretagne vers 18h30. Dans un communiqué officiel, l'Olympique de Marseille, Jacques-Henri Eyraud, Steve Mandanda et Alvaro Gonzalez ont formellement condamné l'attitude des supporters. Au sein d'une saison au calendrier bouleversé par le Covid-19, aucune date n'a pour l'heure été communiquée par la LFP concernant le report du match.