SRFC : Camavinga n'a plus la tête au foot

SRFC : Camavinga n'a plus la tête au foot

Icon Sport

Auteur d’une première sortie ratée face à Lens en Ligue 1 la semaine dernière, Eduardo Camavinga s’est fait remonter les bretelles au Stade Rennais.

Eduardo Camavinga devait être l’attraction du mercato estival. Sauf qu’au final, l'international français n’a pas fait parler de lui dans la rubrique transferts depuis plusieurs semaines maintenant… Annoncé du côté de Manchester United ou du PSG, le milieu de terrain n’a toujours pas trouvé de porte de sortie à deux semaines de la fermeture du marché. Complètement dans le flou par rapport à son avenir, Camavinga a toutefois été cash avec ses dirigeants en refusant pour de bon une prolongation de contrat. En fin de bail en 2022, le joueur de 18 ans commence donc à poser des soucis à Rennes. Ce qui ne plaît pas vraiment à Bruno Genesio.

« Il doit régler sa situation »

« Vous savez, un joueur de foot est avant tout un homme. Tout ce qu'il a comme émotions en dehors du terrain a un impact sur ses performances. Il ne peut pas en être autrement. Encore plus chez un joueur qui n'a que 19 ans, et on l'oublie parfois. Je pense que beaucoup de choses se passent dans sa tête. Il ne peut pas exprimer son potentiel, qu'il n'a pas perdu. Parfois il y a des choses au niveau de la tête qui font que les jambes sont moins bien. Je ne suis pas là pour faire des cadeaux, je suis là pour faire une équipe compétitive. Il a montré des signes positifs à l'entraînement. Il est capable de performer malgré tout ce qui se dit autour de lui. Son match n'a pas été catastrophique comme j'ai pu le lire. La seule explication aujourd'hui c'est qu'il doit régler sa situation. Tant qu'il sera un petit peu entre les deux... Il faut se mettre à la place de ce joueur de 18 ans, devenu international, qui ne sait pas aujourd'hui s'il va rester ou partir. C'est difficile à gérer. Ce qui règle les problèmes, c'est le terrain. La difficulté, c'est que les jeunes joueurs sont vite confrontés à tout ça », a lâché, en conférence de presse, l’entraîneur du SRFC, qui espère que Camavinga sera vite fixé. Histoire de savoir s’il pourra compter sur lui jusqu’à la fin du mois d’août ou pas, avec la L1 mais aussi la phase de qualification de la Conférence League.