Rennes : Chaud devant, Genesio amorce la révolution

Rennes : Chaud devant, Genesio amorce la révolution

Icon Sport

Après avoir débuté par une défaite contre l’OM (1-0), Bruno Genesio a enchaîné deux victoires avec le Stade Rennais.

L’ancien coach de l’Olympique Lyonnais continue de découvrir son effectif au fil des semaines, lui qui a remplacé Julien Stéphan, démissionnaire après une série noire en Bretagne. Et s’il a eu la confirmation que certains très bons joueurs de son équipe sous-performaient, Bruno Genesio a surtout été marqué par l’état d’esprit qui régnait au sein du vestiaire au moment de son arrivée. Dans une interview accordée à Ouest-France avant le déplacement à Reims dimanche (15 heures), Bruno Genesio a fait savoir qu’il menait un travail de fond avec son staff afin de changer des mentalités qui ne lui plaisent pas vraiment à Rennes.

Des mentalités à changer

« J’ai envie d’inculquer cette volonté de jouer les matchs, quel que soit le match, quel que soit l’endroit, quelle que soit l’équipe pour gagner. Gagner et non rentrer sur un terrain en se disant aujourd’hui, on joue PSG, si on fait match nul, c’est bien. Je pense que c’est quelque chose qu’on doit ancrer ici à l’équipe, dans le club. Je pense que ma vision un peu extérieure du club, c’est celle-ci » explique Bruno Genesio, avant de poursuivre. « C’est un top club, mais peut-être qu’il nous manque un peu cette envie de gagner, cette culture de la gagne qui a été retrouvée dernièrement puisqu’il y a une Coupe de France qui a été gagnée, il y a une qualif en Ligue des champions, et ça, il faut encore l’augmenter. Cette exigence-là, c’est le sport de haut niveau, c’est la compétition. La compétition, c’est gagner et ça, ça se cultive, ça se travaille ». Des propos forts qui prouvent que les joueurs du Stade Rennais ont un réel travail à faire sur eux-mêmes mentalement afin d’être de vrais compétiteurs. Une exigence qui ne déplaira pas aux supporters de Rennes.